Œuvre scientifique de Dieudonné Mirimo: Un nouvel ouvrage dédié aux femmes candidates baptisé hier à Kinshasa

par -
0 430
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La bibliographie congolaise vient encore d’être enrichie d’un nouvel ouvrage. Il s’agit du livre intitulé « Comment briser le plafond de verre pour les femmes candidates aux élections en Rd Congo », œuvre intellectuelle de l’ancien rapporteur de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), M. Dieudonné Mirimo Mulongo.

« Je souhaite longue vie à cet ouvrage et lui souhaite de se marier et d’avoir beaucoup de petits enfants », tels sont les termes utilisés lors de ce baptême. La cérémonie de vernissage a eu lieu au somptueux cadre de l’hôtel Venus. C’est hier jeudi 26 janvier 2017 que cet ouvrage riche en informations a été porté sur fonts baptismaux par le représentant-pays de l’UNFPA (Fonds des Nations Unies pour la population) en Rdc, Mme Diene Keita.

A en croire l’auteur, cet ouvrage est le fruit d’une longue et patiente recherche sur le rôle de la femme comme candidate aux élections, non seulement en Rdc, mais aussi dans le monde. « Comme le constateront les lecteurs, les contraintes imposées par le plafond de verre à la femme sont aussi vraies en Orient qu’en Occident. Notre ambition, ici, n’était pas de donner de réponses universelles, mais d’y contribuer en apportant quelques pistes de solution, en commençant par mon propre pays », a-t-il déclaré.

Modestement, l’ancien rapporteur de la CENI, Dieudonné Mirimo exclut la prétention de répondre de manière exhaustive à toutes les préoccupations que soulève cette problématique. Toutefois, a-t-il précisé, l’ouvrage introduit un profond débat dont on commence à peine à cerner les tenants et les aboutissants.

L’auteur espère que d’autres chercheurs pourraient s’en inspirer demain, pour scruter davantage les zones d’ombre inexplorées. « Puissent mes lecteurs trouver cependant les premières réponses à leurs préoccupations. J’attends lire leurs observations et critiques, en vue de l’amélioration de l’œuvre ainsi produite dans les mois ou années à venir », souhaite M. Dieudonné Mirimo.

UNE PUBLICATION VIVEMENT SALUEE

Madame le questeur de l’Assemblée nationale, députés et sénateurs, membres du Gouvernement, autres autorités de l’Etat, professeurs d’université et un parterre d’intellectuels congolais ont rehaussé de leur présence ce vernissage. La cérémonie a débuté par une intervention du directeur de la Division électorale de la Monusco, M. Simon-Pierre Nanintelamio.

Ce dernier a rassuré l’assistance que le système des Nations Unies soutient l’équité du genre et encourage la promotion de la participation des femmes en politique. Voilà pourquoi il salue cette publication de M. Dieudonné Mirimo, car pour lui, « Ce livre pourra contribuer à l’évolution de la participation de la femme à la vie politique en Rdc ».

Prenant la parole à son tour, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), M. Corneille Nangaa Yobeluo a, dans son discours présenté, une esquisse de statistique de la situation électorale de la femme congolaise. Il a fait comprendre à l’assistance le rôle joué par l’homme, pour freiner la représentation des femmes aux élections.

Le président de la CENI a dressé un tableau relatif aux faiblesses des statistiques de la révision du fichier électorale en cours. Il a fustigé la condition aberrante du système électoral congolais actuel, avec un nombre exorbitant de partis politiques et de candidats. Au regard desdites faiblesses des statistiques, M. Nangaa rassure que la CENI vient d’adopter des mesures incitatives dont il s’est permis de présenter à l’assistance quelques dispositions pour encourager les femmes à l’enrôlement et la participation au processus électoral.

Il a donc salué la parution de ce livre qui pour lui, « est un apport certain pour la participation de la femme aux élections… la publication de ce livre tombe à point nommé car elle nous suscite… ».

UN LIVRE ET UN PLAIDOYER POUR LES FEMMES

Dans sa présentation de l’auteur et de l’ouvrage, le professeur Jean-Louis Essambo a indiqué que M. Dieudonné Mirimo est un expert électoral et observateur international qui était au service de la Commission électorale indépendante, CEI. L’auteur est donc membre d’un réseau de compétences électorales d’Afrique, a-t-il souligné.

Pour le professeur Essambo, ce livre est un plaidoyer pour les femmes. Il comporte dix chapitres, une introduction et une conclusion. « Ce livre offre aux femmes l’opportunité de s’engager en politique », a-t-il encouragé.

Avant de procéder au baptême du livre, la représentante de l’UNFPA en Rdc, Mme Diene Keita a sensibilisé l’auditoire à utiliser la culture positive, l’éducation ainsi que les dividendes démographiques.

Un livre dédié à feu l’abbé Malumalu

Après de riches interventions de différents orateurs qui l’ont précédé à la tribune, l’auteur n’a eu des mots que de gratitude et de remerciement. Aussi a-t-il salué d’une manière particulière, le concours de certaines personnalités, « sans lequel, cet ouvrage dédié aux femmes candidates aux élections en Rdc n’aurait pu voir le jour ».

De ce fait, il a salué à titre posthume, la mémoire de Feu l’abbé président de la CENI, à qui il a dédié cet ouvrage, le regretté Apollinaire Muhulungu Malumalu, « qui fut mon mentor et dont ma rencontre avec ce dernier en 2003, m’a permis d’entrer de plein pied dans la centrale électorale congolaise. L’expérience acquise à ses côtés, d’abord comme rapporteur de la Commission électorale indépendante (CEI), de 2003 à 2011, puis comme secrétaire général administratif et financier de l’Ecole de formation électorale en Afrique centrale (EFAC), de 2011 à 2016, et enfin, comme acteur et observateur, m’a immanquablement  marqué et forgé dans la rédaction du présent ouvrage », a déclaré l’auteur.

Il a également adressé ses remerciements à un professeur et chercheur français Richard de la Haye, qui lui a inspiré le titre de l’ouvrage, et à la lauréate du concours mondial de dictée qui a préfacé son ouvrage et auprès de qui il a bénéficié du conseil bienveillant sur le plan rédactionnel. In fine, il a adressé des paroles bienveillantes à l’endroit de deux experts électoraux : le professeur Amedé Matsoro, et son collègue Ferdinand Kapanga pour leur contribution intellectuelle et l’accompagnement déterminant.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse