Nzango: Moderne Les élections annoncées à la ligue de Kinshasa mais boudées

par -
0 80
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il nous revient que la Ligue provinciale de nzango moderne de Kinshasa présidée par Mme Fatouma Djuma, projette d’organiser des élections le 28 novembre prochain. Ces élections sont boudées pour des raisons évidentes.

En effet, la ligue va organiser ces élections avec qu’elle fédération ? D’aucuns n’ignorent que la fédération de Nzango  est fin mandat. Il serait souhaitable que le Secrétaire Général aux sports et Loisirs instruise la fédération d’organiser d’abord des élections en son sein, pour se doter de nouveaux dirigeants.

En outre, ce n’est pas cette fédération-là qui prétendait avoir 11 ligues opérationnelles et qui, contre toute attente venait d’organiser la Coupe du Congo de Nzango à Boma dans le Kongo Centrale qu’avec une seule ligue (NDLR la ligue de Kananga) et les équipes de Kinshasa qui n’avaient du reste pas participé au championnat de la ligue que dirige Mme Fatouma Djuma. La ligue de Mbandaka qui était pourtant présente à Kinshasa, n’avait pas effectué le déplacement de Boma.

A ce rendez-vous de Boma, la Ligue de Kinshasa (du moins les responsables), n’était pas représentée. Mais contre toute attente, les deux équipes de Kinshasa en occurrence GGbusiness et Ufant avaient effectué le déplacement de Boma. Elles ont bel et bien joué la Coupe du Congo à Boma.  Et dire que ces deux équipes n’avaient pas pris part au championnat de Kinshasa. Et d’ailleurs, ce championnat n’était pas arrivé à son terme. La Coupe du Congo était remportée par Ufant. Voyez-vous le désordre qui a élu domicile à la fédération.  Dossier à suivre.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse