Nouvelles technologies de l’information et de la communication et risques d’ennuis de santé

par -
0 637
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des lecteurs MP3 et autres baladeurs à base de surdité

L’utilisation de baladeurs et autres Ipads rend sourd et maints utilisateurs, en raison d’une utilisation outrée voire trop intensive de leur lecteur MP3, pourraient subir des pertes d’audition définitives.

Déjà en octobre 2008, un avis du comité scientifique de l’Union européenne avait alerté le commissaire européen sur le danger des lecteurs de musique. A Kinshasa, beaucoup de gens surtout des jeunes ne se rendent pas compte et ne sont pas suffisamment informés sur le danger qu’ils peuvent courir. Même ceux qui en détiennent se foutent de toute mise en garde, et passent de nombreuses heures à suivre la musique, cet agissement repose sur une prétendue mode. C’est à la mode, il faut faire comme tout le monde, si vous n’avez pas ça, vous n’êtes pas branchés, rétorquent-ils.

Des auditeurs de musique auraient un risque de perte d’audition permanente, en cas d’écoute d’un lecteur de musique à haut volume, plus d’une heure par jour pendant une période d’au-moins cinq (5)ans. La Commission européenne     a décidé d‘organiser une conférence sur cette question.

Cette conférence a réunie des experts des Etats membres de l’Ue, des scientifiques, de l’industrie, des organisations de consommateurs, des décideurs, des députés et différentes autres parties prenantes. C’était pour discuter des précautions que peuvent prendre les utilisateurs, mais également des solutions techniques que l’industrie pourrait appliquer pour réussir les troubles de l’ouïe. Et si nécessaire, d’une évolution de la réglementation de la révision des normes de sécurité en vigueur pour mieux protéger les consommateurs.

Qu’en est-il de la        RDC où le contrôle n’est pas du tout efficace et où le suivi médical ne s’effectue qu’en cas d’urgence ?

Dans la ville de Kinshasa, sont des utilisateurs fréquents des lecteurs de musique et de téléphones mobiles à hauts niveaux acoustiques donc potentiellement sujets aux problèmes d’audition. A la lumière de l’avis scientifique, il y a besoin d’agir rapidement, de revoir les contrôles en place, afin de s’assurer qu’ils sont pleinement efficaces et rester en phase avec les nouvelles technologies de façon à ce que les consommateurs bénéficient de la plus grande sécurité.

Une norme de sécurité existe déjà et limite le niveau sonore des baladeurs à 100 DB, mais l’exposition excessive à ces sources est de plus en plus préoccupante. Pourtant ces dommages peuvent être évités, rapporte la source. Par des mesures telles que la réduction des niveaux et de la durée d’exposition au bruit.

Le comité scientifique de l’Ue a aussi souligné que les utilisateurs qui écoutaient leurs baladeurs 5 heures par semaines à un volume élevé (supérieur à 89 décibels) pouvaient dépasser les limites de bruits autorisés dans les lieux de travail. Les utilisateurs habitués à longue périodes d’écoute risquent des pertes d’auditions permanentes après 5 heures d’utilisation. Ce problème concernerait de 5à 10% d’utilisateurs, soit 2,5à 10 millions de personnes dans l’étendue de l’Union européenne.

(RTM)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse