Nouvel ambassadeur du Maroc en Rdc: Rachid Agassime s’inscrit dans le renforcement et la redynamisation de la coopération

par -
0 460
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Nouvel ambassadeur du Royaume du Maroc en République démocratique du Congo, M. Rachid Agassime arrive à Kinshasa dans un contexte particulier dominé par l’investiture d’un nouveau Gouvernement dirigé par le Premier ministre Samy Badibanga, le produit de l’opposition politique. Ce contexte est aussi celui de la clôture des pourparlers au Centre Interdiocésain de Kinshasa pour élargir l’accord du 18 novembre dernier. C’est dans cette perspective qu’il

a réuni le vendredi dernier la presse et d’autres amis du Royaume, pour faire connaissance avec ses partenaires, et  à l’occasion, esquisser son plan de travail à l’issue de son mandat au pays de Joseph Kabila Kabange.

« J’ai opté pour une première prise de contact en limitant cette modeste réception à une rencontre entre Marocains et Congolais. La raison est bien évidente, nos pays jouissent d’une excellente relation à tous les niveaux », a indiqué M. Rachid Agassime, avant d’ajouter que le Maroc n’oubliera jamais la position solidaire et courageuse de la Rdc, aussi bien au moment où nous avions quitté l’OUA, et aujourd’hui au moment où nous avons décidé de revenir au sein la famille Africaine. Le soutien de la RDC était et reste sincère et solidaire.

Et de renchérir que nous avons une communauté congolaise au Maroc qui est bien intégrée et jouit de tous les droits et bénéficie également des atouts de la nouvelle politique migratoire, initiée par le Roi du Maroc, et dont la deuxième phase vient d’être inaugurée, il y a quelques jours. Cette nouvelle politique de migration est l’illustration parfaite des liens profonds et sincères qui existent entre nos deux pays, ainsi qu’avec tous les pays de notre cher continent.

Si nous étions ces dernières années en dehors de l’UA, nous n’avons jamais quitté l’Afrique, nous y sommes bien présent à travers nos projets et programmes de coopération, à tous les niveaux : diplomatique, économique, culturel, cultuel… Nous croyons à l’Afrique. Nous faisons confiance à l’Afrique solidaire, généreuse, riche et humaine. Nous croyons à l’esprit sincère de la coopération sud-sud.

« C’est dans cet esprit que j’exprime la volonté de mon pays de renforcer et redynamiser la coopération bilatérale avec la RDC, ce grand pays, non seulement pas sa superficie, mais surtout par son grand peuple et ses innombrables richesses. Je souhaite de tout mon cœur paix, stabilité et progrès à la DRC. Je profite également, de cette occasion, pour vous souhaiter un joyeux Noël et de très bonnes fêtes de fin d’année », termine-t-il.

La Rdc victime de ses richesses

Il sied de souligner que l’arrivée du nouvel ambassadeur ne faisait plus l’objet d’aucun doute, surtout que l’objectif était d’impulser une nouvelle dynamique à cette coopération mutuellement réciproque entre les deux pays. La Rd Congo qui traverse un virage important de son existence devrait se servir du Maroc, afin de tirer profit de la coopération. Ceci serait, à notre sens, une réponse face à la convoitise des minerais, maladie dont souffre actuellement la Rdc.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse