Note d’histoire: De l’implosion de Zaïko Langa Langa en 1974

par -
0 1004
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’histoire renseigne qu’en 1974, précisément le 4 décembre, l’orchestre Zaïko Langa Langa avait connu le premier départ de ses musiciens, les fidèles des fidèles sont restés en place autour de DV Muanda notamment Enoch Zamwangana, Mbuta Matima, Nkumu, Félix Manuaka Waku, Ilo Pablo, Teddy Sukami, Bimi Ombale, Oncle Bapius, Mbuta Mashakado, Nyoka Longo, etc.

Les partants qui n’étaient pas d’accord avec le climat prétendument discourtois qui régnait au sein de Zaïko Langa Langa sont allés mettre sur pied un groupe musical qu’ils ont baptisé « Isifi Lokole » (Isifi signifie Institut supérieur de formation des idoles).

On retiendra que déjà au sein de Zaïko Langa Langa, il y avait un groupe ou mieux un clan des chanteurs dénommé isifi. Ce sont ses chanteurs qui étaient à la base de la fondation de l’orchestre « Isifi Lokole ». Il s’agit d’Efonge Gina et d’Evoloko Lay Lay assistés de Jules Presley Shungu dit Papa Wemba et Mavwela Somo.
C’est à ce moment, pour prouver leur grandeur d’esprit et la solidité de leur travail Mavwela Somo et Evoloko enregistrent sous le label « Isifi » deux chansons qui s’intitulent « Mamale » de Gina et « De bambongo » d’Evoloko produits par la maison « Molende Kwi Kwi ». Ils sont accompagnés au chant par Mbenzu Bozi Boziana tandis que les musiciens de Negro Succès aussi leur ont apporté leur soutient à la partie instrumentale. On a, à cet effet, retrouvé le guitariste soliste Dercy Mandiangu.

Ainsi Papa Wemba, Mavuela Somo , Evoloko Lay Lay et Gina wa Gina Efonge formeront le groupe « Isifi Lokole » en s’accordant le renfort de Bozi Boziana, au chant, Shora, à la guitare solo, Ada Mwangisa au rythmique, Djo Mali à la guitare basse, Biko Star à la batterie et Otes à la percussion.

Comme on pourra le constater, l’orchestre « Isifi Lokole » avait été créé par le maximum des conflits qui avaient pignon au sein de Zaïko Langa Langa où certaines têtes se croyant au dessus de la mêlée voulaient en faire voir de toutes les couleurs aux autres. Avant chaque concert de l’orchestre « Isifi », c’est le chanteur Vadio Mambenga et son « Tambula melembe » qui était retenu régulièrement pour des concerts en levée des rideaux. Et « Isifi » était un groupe constitué par des amis de Mavwela Somo, Evoloko Gina wa Gina Efonge, Papa Wemba, Bozi Boziana dont De Bambongo (le frère aîné à Evoloko), Dondi Tex, Cipayi, Mbuta Mashakado, Mekano, Wawanko André Nono, El Assu,…

Mbuta Mashakado a été à la base du départ inopportun de Papa Wemba de l’orchestre « Isifi Lokole ». Ce contretemps impromptu a, néanmoins, permis à Papa Wemba de mettre sur la planche l’orchestre « Viva la Musica » qui continue encore à défendre sa classe.

(Kingunza Kikim Afri)  

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse