Nord-Kivu: Le siège du commandement de l’armée décimé par un feu

par -
0 526
une vue du bureau de général de Brigade Sikabwe Fall Asinda après l'incendie.Ph/Pascal Mulegwa
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le bureau de l’état major de commandement de la 34ème région militaire dans la province du Nord-Kivu a été délabré mardi soir, précisément à18 heures, de suite d’un  incendie de grande échelle parti de la même concession militaire, mais maîtrisé après le dégât.

L’incendie aurait été causé par un court circuit électrique provenant d’un bureau fait en planche annexé au local du commandement de l’armée au Nord-Kivu,  ont fait savoir à  L’Avenir  des militaires, la soirée de l’incident.

Les enquêtes ont été ouvertes mais «  la piste d’incendie criminelle est à écarter d’office », a déclaré à la presse mercredi matin, le Général de Brigade Sikabwe Fall Asinda, Commandant de la 34 ième région militaire, qui  estime qu’il pourrait s’agir d’un cas de  « négligence humaine ».

Au moins  4 véhicules d’interventions  anti-incendie sont arrivés à temps  au secours, mais  le feu a «  paru  têtu ,  je ne sais pas pourquoi, sinon l’intervention est arrivé du côté de la Monusco et de la mairie  »,  reconnait le commandant de la 34ieme région militaire le mercredi matin, au lendemain de l’incident.

Le feu  « têtu » parti du petit annexe a pris de  l’ampleur jusqu’à  embraser tout le local où  même le coffre fort est parti en fumée sauf  « qu’il ne s’y trouvait  aucun franc », selon le Général.

Des documents administratifs en support informatique  sont également  «  partis en fumée »,   mais le support écrit a « en grande partie été récupéré rapidement tout au début », éclaire le Général Fall Sikabwe, rejetant également la perte des documents stratégiques top secrets. « Il n’y a en a pas ici »,  a-t-il rétorqué.

S’agissant de l’endroit où sera basé temporairement le commandement de l’armée au Nord-Kivu, le Général de Brigade s’en est remis à sa hiérarchie et au gouvernement,  sinon a-t-il laissé entendre que «  nous sommes des militaires,  même des tantes  pourraient être érigées dans  l’enclos pour assurer la continuité des services normalement ».

(Pascal Mulegwa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse