Non reconnu: Café Kinois ne marchera pas à Kinshasa en soutien au général Kanyama !

par -
0 1233
Une vue du général Célestin Kanyama, visé par les sanctions américaines.
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ils projetaient de déferler ce mardi 28 juin sur les rues de Kinshasa en signe de réprobation aux sanctions ciblées infligées par les autorités américaines au chef de la police ville de Kinshasa. Les jeunes de l’ A.S.B.L café Kinois ne manifesteront pas dans la capitale. Leur action a pas reçu l’ aval de l’ hôtel de ville. Dans un document parvenu au groupelavenir.org, André Kimbuta qui a interdit la marche justifie sa mesure par l’absence au niveau des services urbains d’ éléments d’identification de la structure organisatrice. L’autre argument évoqué par l’autorité urbaine est celui de l’ itinéraire. Pour André Kimbuta, les manifestants voulaient emprunter une zone hautement stratégique. Dans une lettre d’ information adressée la semaine dernière au gouverneur de la ville, café Kinois qui se revendique être un mouvement citoyen voulait apporter à travers une marche pacifique son soutien au général Célestin KANYAMA TSHISHIKU, inspecteur de la police ville de Kinshasa, visé par les sanctions financières du département du trésor américain qui a décidé de geler ses avoirs. La marche qui avait pour point de chute, l’ambassade américaine à Kinshasa devrait partir du siège de la police, ville de Kinshasa en passant par le boulevard du 30 juin et la place de la gare. Pour rappel, le général Kanyama est sanctionné pour son rôle présumé qu’ il aurait joué au cours de l’ opération Likofi contre les KULUNA. Selon les autorités Américaines, 51 jeunes auraient été sommairement exécutés pendant cette période et une trentaine de disparus. Une mesure qualifiée d’ impopulaire par le gouvernement congolais qui dénonce une substitution de souveraineté.

Jean Pierre KAYEMBE

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse