Non à la majoration du prix du pain: La décision de Joseph Kapika boudée par les boulangers

par -
0 311
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le prix du pain a augmenté depuis le weekend à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.  Une baguette de pain de Victoire vendue régulièrement depuis plus de deux ans à 200 FC revient à 300 FC, soit une augmentation de 50 %. Le pain carré, couramment consommé est passé de 300 FC à 400 FC.

Selon certaines revendeuses interrogées par actualite.cd, justifient cette augmentation par la hausse du prix de la farine.  Selon elles, le sac de farine de froment est passé de 48 000 FC à 62 000 FC. Le pain est un aliment de base consommé dans la majorité des foyers de Kinshasa. Cette nouvelle flambée intervient une semaine après la hausse du prix de carburant.

D’ailleurs, l’Institut National des Statistiques(INS), dans son indice hebdomadaire de l’inflation, renseigne que l’inflation hebdomadaire du 19 au 24 Mars 2018 est de 0,158% au niveau national et 0,143% à Kinshasa. En cumul, l’inflation a atteint 2,681% au niveau national et 2,694% à Kinshasa. L’inflation annualisée se situe à 12,149% au niveau national et 12,209% à Kinshasa. En glissement annuel, l’inflation est de 50,897% au niveau national et 47,532% à Kinshasa. L’inflation de la  semaine est consécutive principalement à la hausse des prix : du carburant, des pagnes, des poissons fumés et salés, des conserves, des appareils électroménagers, des articles de soins personnels et des combustibles.

Le ministre suspend la majoration des prix

Mis au parfum de la hausse effectuée par les boulangeries Pain Victoire, le ministre de l’Économie Joseph Kapika a suspendu la décision d’augmenter le prix de ses produits. Notre source indique que cette décision de suspendre la majoration du prix du pain intervient après échange, ce lundi 26 mars 2018, entre Joseph Kapika et les responsables des usines de panification.

« Ils devront me faire parvenir leurs structures de prix. Chacun d’eux devra me justifier l’origine de ses importations en farine et sucre, parce que ce sont des biens qui entrent en grande quantité par fraude. Il y a risque pour l’industrie locale de disparaître. En attendant donc, j’ai décidé de surseoir à toutes les augmentations du prix de pain sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo », a dit le ministre de l’Économie. De leur côté, les responsables des usines de panification n’ont pas souhaité répondre aux questions des journalistes sur les raisons de cette augmentation.

Après sa ferme décision consistant à  vendre le pain aux prix initiaux, Joseph Kapika s’invite sur terrain. Et ce, dans l’objectif de se rendre compte de l’effectivité de cette mesure. Dans plusieurs usines de panification, indique notre source, la mesure n’a pas été respectée. Le ministre d’Etat à l’Economie déclare la guerre contre les récalcitrants. Ils sont de nouveau convoqués au cabinet, question de leur rappeler à l’ordre. L’ordre, c’est revenir  au prix initial et la position du patron de l’Economie reste donc inchangée. Entre-temps,  les équipes techniques du ministère de l’Economie se penchent sur cette question, mais les responsables des usines de panification eux, doivent brandir leurs structures des prix et la grille d’importation justifiant l’origine des produits de fabrication des pains.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse