Ne Mwanda Nsemi : Voici ce qui retarde l’ assaut final de la police

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’ opération de police visant l’ arrestation de Zacharie Badiengela alias Ne Mwanda Nsemi est toujours en cours autour de sa résidence. Dans la matinée, les forces de l’ ordre se sont heurtées à la farouche résistance des (Makasa), les adeptes de la secte politico-tribalo-religieuse Bundu Dia Mayala venus à la rescousse de leur leader.  Des violents accrochages ont été signalés  ce mardi à Ma Campagne vers le rond-point Sakombi la hauteur de la haute tension, quartier de Ne Mwanda Nsemi. Des sources concordantes affirment qu’ il aurait eu trois morts du coté des adeptes de BDM.

Mais contrairement à ce que certaines sources affirment sur les réseaux sociaux, le chef spirituel de l’ ex-BDK n’ a toujours pas été arrêté. La police préparerait un assaut décisif. Seul blocage pour l’ instant, Zacharie Badiengela accusé d’ être l’ instigateur des troubles de Kimpese et Songololo au Congo- Central bénéficie encore de ses immunités parlementaires. D’ après une source citée par le site 7sur7.cd, la procédure administrative visant la levée de ses immunités serait en cours. Chose qui donnerait  un feu vert aux forces de police postées autour du domicile du leader de l’ ex-BDK. Mais d’ après le porte-parole du gouvernement, l’ élu de la Funa entré en clandestinité sera jugé en procédure de flagrance.

Il faut dire qu’ au-delà du rôle principal  qu’ il a joué dans les événements du Kongo-Central ayant causé mort d’ hommes, Ne Mwanda Nsemi est aussi accusé  d’ outrage au chef de l’ Etat. Dans une vidéo qui fait du buzz sur la toile, il y profère des menaces directes contre le président Kabila. Des infractions d’ incitation à la révolte et de xénophobie pourraient aussi être retenues contre lui.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse