N’ayant enregistré aucun incident majeur: La CENI satisfaite de l’enregistrement des candidats députés provinciaux

par -
0 641
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Rapporteur de la CENI, M. Jean-Pierre Kalamba a tenu le 02 juin dernier un point de presse dans lequel il a donné Par le point de presse de ce jour, la CENI a voulu porter à la connaissance du public, des amples explications sur les trois points suivants : l’Etat des lieux sur l’inscription des candidats aux élections provinciales, les résultats de la fiabilisation du fichier électoral, le dossier de l’Audit externe du fichier électoral et le report de l’inscription des candidats conseillers des communes et des secteurs/chefferies.

Au sujet de l’état des lieux sur l’inscription des candidats aux élections provinciales, il a expliqué que conformément au calendrier électoral global rendu public le jeudi 12 février 2015 et à la décision n°003 du 11 avril 2015 du Bureau de la CENI portant convocation de l’électorat et inscription des candidats pour l’élection des Députés provinciaux, 171 Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures ont été ouverts depuis le 15 avril 2015 à travers toute l’étendue du territoire national.

A la suite de nombreuses difficultés logistiques liées à la transmission des preuves de paiement par les partis et regroupements politiques ayant effectué le paiement des frais de dépôt de candidature en dehors de leur circonscription d’une part, et le caractère tardif, chez les Congolais, des dépôts effectifs des dossiers de candidature dans certaines circonscriptions d’autre part, cette opération a été, à nouveau prolongé de 5 jours, allant du 26 mai au 30 mai 2015.

A la date du 25 mai 2015, il y a eu au total 1833 dépôt des dossiers des candidatures dont 1662 par les Partis Politiques, 8 par les Regroupements politiques et 163 par les Indépendants. Au 1er juin, le total de dépôts se chiffre à 5.478 dont 5.039 par les P.P, 48 par les RP et 391 par les Indépendants. Il se dégage un écart de 3.645 de dépôts. En d’autres termes 3456 dépôts se sont effectués entre le 25 et le 30 mai, soit 199 %.

Les statistiques du monitoring de la CENI renseignent qu’à la date du 1er juin 2015 : 8.877 formulaires ont été distribués dont 7.259 par les partis politiques, soit 82 % ; 189 par les regroupements politiques, soit  2 % et 1.429 par les candidats indépendants, soit 16 %.

  • dossiers de candidature ont été enregistrés dont 5.039 par les partis politiques, soit 92 %, 48 par les regroupements politiques, soit 1%  et 391 par les candidats indépendants, soit 7 %.

La répartition des candidats par sexe se présente provisoirement de la manière suivante : 17.410 Candidatures reçues pour 711 sièges éligibles dont 15.422 hommes, soit 88,58 % et 1.988 femmes, soit 11,42%.

Dans l’ensemble, cela représente une tension électorale de 23 candidats pour un siège en 2015 contre 17 en 2006. D’une manière globale, l’inscription des candidats Députés provinciaux s’est déroulée normalement sans aucun incident majeur sur l’ensemble du territoire national. Il y a lieu de signaler ici que certains partis politiques n’ont pas ou ont transmis en retard leurs logos à la CENI. L’heure est maintenant au Retrait, à l’Ajout et à la Substitution des candidatures.

Quid de la fiabilisation du fichier électoral

A ce sujet, le total des électeurs dans le serveur de la CENI au 28 novembre 2011 était de 30.623.379 électeurs. Avec l’opération de fiabilisation du fichier électoral, nous avons intégré 718.545 électeurs « omis » dans la base de données et en même temps nous avons détecté 843.335 électeurs doublons ou enregistrement double qui ont été radiés du fichier électoral afin de respecter le principe de l’unicité de vote, c’est-à-dire « un électeur, une voix ».Tout calcul fait, nous avons : [(30.623.379 + 718.545) – 843.335] = 30.498.589 électeurs avec leurs coordonnées textuelles et biométriques.

Pour sa part, l’opération de consultation des listes provisoires des électeurs a permis de récupérer et d’intégrer 184.010 électeurs « omis » et a également renseigné sur le mouvement ou le phénomène migratoire des électeurs à l’intérieur du pays. Néanmoins, pour les dix millions qui ont participé à l’opération de la consultation des listes provisoires, nous avons eu 197.756 électeurs partis dans une autre province contre 197.756 électeurs venus d’une autre province, ce qui donne heureusement une égalité parfaite avec divergence interne au niveau des territoires et des villes de provenance et de destination. Ainsi, le fichier électoral fiabilisé prêt pour l’audit externe contient 30.682.599 électeurs dont 184.010 électeurs sans coordonnées biométriques.

Où en est l’Audit externe du fichier électoral ?

C’est ici qu’il a expliqué que c’est depuis septembre 2014 que la CENI avait contacté l’Organisation Internationale de la Francophonie, (OIF en sigle), pour une demande de l’audit externe. Du 15 au 19 avril, la délégation de l’OIF a séjourné en RDC en vue d’examiner les contours de la demande de l’audit.

« Le 29 mai 2015 dernier, l’OIF nous a répondu en nous demandant d’identifier le représentant de chaque composante devant assister comme observateur. Les composantes suivantes ont été retenues à concurrence d’un membre par composante : la Majorité présidentielle, l’Opposition parlementaire, l’Opposition extra-parlementaire, les Indépendants et la Société Civile et les partenaires internationaux », dit-il, avant d’ajouter que la rencontre entre les représentants de ces composantes est envisagée pour le mercredi 10 juin 2015.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse