N’appartenant ni à la Majorité ni à l’Opposition: Le M17 exige sa participation au Comité préparatoire du dialogue

par -
0 382
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans une correspondance envoyée à Edem Kodjo, le Facilitateur international du dialogue politique national et inclusif dont une copie a été réservée à politico.cd, le M17 revendique une place dans le Comité préparatoire du dialogue. « Par la présente, notre parti M17 exprime son vœu de participer au dialogue dont l’Union Africaine a désigné comme Facilitateur l’ancien Premier ministre togolais, M. Edem Kodjo », indique M. Augustin Kikukama, Secrétaire général et chef du parti, dans cette correspondance.

En effet, c’est depuis les premières élections de 2006 comme le confirme la décision de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples à sa 18ème Session extraordinaire tenue du 29 juillet au 07 août 2015 à Nairobi, au Kenya et approuvée par le Conseil exécutif de l’Union Africaine lors de sa 28ème session ordinaire tenue du 27 au 29 janvier 2016 à Addis-Abeba, en Ethiopie, le M17 de dit victime de fraudes électorales.

Pour preuve, le M17 qui cite les élections de 2011 souligne qu’il s’est vu dépouillé de certains de ses députés provinciaux, par référence de l’arrêt RCDC/DN 012 du 03/10/2011 de la Cour Suprême de Justice. Et la correspondance d’ajouter que parmi les recommandations de la Commission Africaine des droits de l’Homme et des Peuples, il y a le point 107, IV qui demande : « de veiller à ce que le parti  politique M17 participe librement à l’animation de la vie politique en Rd Congo ».

Au regard de tout ce qui précède, le M17 pense que le dialogue fait partie de cela. Par conséquent, le M17 est une formation politique qui n’appartient ni à la Majorité Présidentielle, ni à l’Opposition politique. « Nous ne comprenons pas comment nous qui sommes victime de la mauvaise organisation de ces deux élections, nous ne soyons pas associé au Comité préparatoire dudit dialogue, au motif que la Constitution de la République reconnait seulement la Majorité et l’Opposition ; alors que le dialogue lui-même est extraconstitutionnel », termine la correspondance.

Depuis l’annonce de la publication du Comité préparatoire du dialogue, nombreux sont les Congolais qui sont scotchés aux différents moyens de communication utilisés par la Présidence, pour connaître les détails de cette Ordonnance portant mise en place du Comité préparatoire au dialogue politique national et inclusif. Soulignons que le Comité préparatoire a pour mission notamment d’élaborer l’ordre du jour, de prendre les désidératas des indécis au dialogue, puis baliser le chemin au tour d’un arbre à palabre.

Ce Comité préparatoire devra connaître la présence des représentants de la Majorité présidentielle, de l’Opposition politique et de la Société civile. Et ce, en vue de baliser le chemin vers le dialogue. Sans nul doute, ce cadre permettra aux élites de mettre à jour des options efficientes et opérationnelles concernant : l’actualisation du fichier électoral au regard de la désuétude de l’ancien qui ne prend pas en compte les nouveaux majeurs, comprend encore des personnes décédées et a fait l’objet de contrefaçons criminelles par les forces négatives qui ont agressé récemment l’Est du pays ; le financement de coûteuses opérations électorales prescrites par les textes dans un contexte de rétrécissement structurel des moyens budgétaires à la disposition de l’Etat et des promesses non tenues de la plupart de les partenaires  et la sécurisation des élections qui ne peuvent être réputées libres que si et seulement si, elles se déroulent dans la paix et la sérénité.

Sinon, en attendant cette Ordonnance, la tension est perceptible surtout au sein de l’Opposition politique qui a du mal à accorder ses violons. En sœur aînée de l’opposition et principale demanderesse du dialogue, l’UDPS a émis le vœu  de parrainer la liste de l’opposition au Comité préparatoire du dialogue. Une décision que certains partis de l’opposition n’ont pas acceptée et ne jurent que sur leur participation, même en qualité d’indépendant au Comité préparatoire.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse