Mystère de la grossesse et ses réalités

par -
0 635
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Si l’humanité admirait l’ingéniosité du mystère de la grossesse, qui est l’ensemble des phénomènes se déroulant entre la fécondation et l’accouchement, durant lesquels l’embryon, puis le fœtus se développe dans l’utérus maternel, l’humanité pourrait prendre soin d’elle-même.

Selon une source médicale, une femme enceinte a désormais un nouveau mode de vie.  Car d’après elle, une femme enceinte subit des transformations au niveau de son organisme, ce qui nécessite un nouveau standing de vie selon que le niveau social le permettrait. Partant de son alimentation, la source indique qu’elle doit être  équilibrée, notamment par la prise de la vitamine C qu’apporte à suffisance la consommation des légumes et des fruits frais. Le calcium, par les produits laitiers. Parfois, un supplément en fer et en acide folique est nécessaire. Pour éviter une contamination par la toxoplasmose ou la listériose, maladies dangereuses pour le fœtus, il faut consommer la viande cuite, rincer les légumes et les fruits, proscrire le lait cru et les produits à base de lait cru. La quantité de nourriture doit être surveillée afin que la prise de poids ne dépasse pas 12 à 13 kg. Idéalement, elle devrait être de 9 ou 10 kg.

Le retour à la forme physique antérieure est plus rapide chez une femme sportive.  D’où, la gymnastique prénatale est conseillée à toutes les femmes enceintes, dans le cadre de la préparation à l’accouchement, ainsi que des séances de gymnastique aquatique.

L’hygiène corporelle doit être parfaite, car les problèmes dermatologiques sont fréquents pendant la grossesse. Toutefois, les douches brûlantes, les longs bains très chauds et les douches vaginales sont à éviter. Le massage des seins, de l’abdomen, des cuisses et des fesses avec une crème raffermissant est recommandé, ainsi que le port d’un soutien-gorge résistant. Quant au buccodentaire, les gencives fragilisées gonflent et saignent facilement. D’où, la nécessité de faire contrôler l’état de ses dents.

Les grossesses pathologiques

Tout événement survenant au cours de la grossesse et qui comporte un risque pour la mère et ou pour l’enfant est considéré comme pathologique. En outre, la source montre qu’une grossesse est dite « à risque » lorsqu’elle survient chez une femme atteinte d’une maladie préexistante que la gestation peut aggraver, qui peut compliquer l’accouchement ou influer sur l’état de santé du fœtus. Ces grossesses sont suivies de près et peuvent nécessiter une hospitalisation.

Parmi les maladies pouvant être aggravées ou réactivées par une grossesse, on trouve le diabète , le lupus érythémateux disséminé , le sida , la drépanocytose , certains cancers , des affections cardiaques ( rétrécissement mitral , cardiopathies congénitales) , pulmonaires ( asthme ) , endocriniennes ( hyperthyroïdie , hypothyroïdie) , neurologiques ( épilepsie , sclérose en plaques ). Chez les femmes ayant subi une transplantation, la grossesse est à risque, mais d’autres facteurs de risque sont aussi reconnus : l’obésité, une forte consommation d’alcool, les toxicomanies, le tabagisme et l’âge de la femme (moins de 17 ans, plus de 38 ans). L’évaluation médicale d’une grossesse tient compte des anomalies anatomiques osseuses ou utérines, de la présence d’une hypertension artérielle. On sait que le paludisme chronique, une rickettsiose, une hépatite virale  B surtout, entraînent souvent un avortement et que les femmes enceintes concernées par ces maladies doivent être surveillées. Une grossesse multiple est également considérée à risque, car elle peut entraîner un accouchement prématuré.

Grossesse et médicaments

Le fœtus est très sensible aux médicaments et à drogues absorbées par sa mère. C’ est pourquoi une femme enceinte ne doit pas prendre de médicament sans avis médical. Les principaux médicaments dits tératogènes sont interdits à une femme enceinte car ils produisent, au stade embryonnaire, des malformations congénitales. Parmi les médicaments il y a les anticancéreux, les antidiabétiques oraux, certains antiépileptiques, le lithium, les hormones sexuelles de synthèse, les vaccins vivants atténués  rougeole, oreillons, rubéole, fièvre jaune et vaccin antipoliomyélitique de Sabin, certains antibiotiques tétracyclines et antipaludéens. En dehors des médicaments, si la mère est alcoolique, les risques d’avortement sont accrus ; le bébé pourra présenter des malformations faciales ou cardiaques, un retard de croissance, parfois un retard mental. Enfin, une consommation élevée de tabac est responsable d’insuffisance de poids à la naissance, d’une diminution de la résistance aux infections, d’une sensibilité aux infections et aux maladies de l’appareil respiratoire.

Aspects juridiques

La femme salariée enceinte a droit au congé légal de maternité. L’état de grossesse en  lui confère. Également certaines garanties. Cependant certains travaux sont interdits aux femmes enceintes, comme le travail de nuit, et l’employeur doit lui proposer d’autres missions. La grossesse ne peut être un motif de refus d’embauche.

 

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse