Musique chrétienne: Frère Aimé Makengo n’est plus

par -
0 1292
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le cercle de la chanson chrétienne congolaise vient, une fois de plus, d’enregistrer un cas de décès qui laisse tout le monde pantois. Cela par rapport au temps que vient de passer dans la maladie le frère Aimé Makengo, personne vivant avec handicap, chanteur chrétien et patron du groupe musical « Plus que Vainqueur ».

En effet, c’est depuis de nombreux mois que cet artiste qui s’apprêtait pourtant avec le concours de son groupe d’entrer en studio pour l’enregistrement d’un opus complet intitulé « Merci Seigneur », est brusquement tombé malade et n’a jamais recouvré sa santé jusque dans la soirée fatale du 25 mai 2015 où il a rendu l’âme aux Cliniques universitaires de Kinshasa.

Frère Aimé Makengo dit Esclave de Jésus Christ est né le 7 juillet 1973 à Kinshasa. Après ses études primaires à l’école de l’Armée du Salut dans la commune de Ngaba il a fait ses secondaires à l’Institut Mokengeli de Lemba où il a décroché son diplôme d’Etat des humanités pédagogiques. Voulant pousser plus loin ses études en psychologie à l’Université Pédagogique National (UPN), il n’a pas pu exhausser ses vœux d’autant plus qu’en 1999 il a été terrassé par une maladie qui l’a contraint de garder son lit pendant plus de dix années.

Contre vents et marées, nonobstant le refus de son géniteur qui ne voulait pas le voir faire la musique, frère Aimé Makengo, avait en coulisse et avec la complicité d’un groupe d’amis, embrassé la carrière musicale. Il fait au départ à l’époque partie du groupe « VIA DEI », une pépinière de l’orchestre « VOX DEI » et de fait, il sera encadré par frères Mbuta KAMOKA et René LOKWA avant d’opter de jouer dans des campagnes évangéliques. De valide qu’il était, frère Aimé Makengo a brusquement perdu l’usage de ses membres devenant ainsi une personne vivant avec handicap mais cela ne l’avait nullement affecté. Car, en chrétien avéré, il savait que c’était la volonté de Dieu qui se manifestait à travers lui.

En 2006, il fonde son propre groupe baptisé « Plus que Vainqueur » qui, en majeur partie est composée des personnes vivant avec handicap.

Décédé le 25 mai 2015 à 20heures aux Cliniques Universitaires de Kinshasa sa dépouille se trouve à la Morgue de l’hôpital général de référence de Kinshasa (Mama Yemo) et la levée du corps est prévue pour le vendredi 5 juin 2015 tandis l’enterrement interviendra le samedi 6 juin. En attendant le deuil est organisé dans la résidence familiale située au n° 1866/Bis, rue Sansikini dans la commune de Lemba (Référence Institut de Lemba ex Athénée). Tandis que pour les soutiens et autres importantes interventions le contact se prend en appelant au 0897299530 et 0810612047.

On attend que les artistes musiciens chrétiens puissent manifester leur bonne volonté en prenant part à la soirée funéraire le vendredi 5 juin 2015 sur terrain Mbungu à Lemba Terminus. A l’affiche on a déjà la confirmation de la sœur L’Or Mbongo di Lemba ainsi que du frère Denis Ngonde qui ont assuré qu’ils seront là pour les derniers hommages à leur collègue. On attend allonger cette liste.

Le desk musique de l’AVENIR présente ses condoléances les plus attristées tant à la famille biologique du frère Aimé Makengo qu’à l’Association des artistes musiciens chrétiens du Congo qui viennent de perdre un être cher. Paix à l’âme du disparu.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse