Multiplicité d’immondices dans toutes les artères de la Gombe: Mythe ou réalité

par -
0 273
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La commune de la Gombe, jadis connu par son prestige et sa propriété, ne connait plus la même allure depuis un certain temps. Le nid de poule se forme partout, les petites poubelles sont de plus en plus visibles quotidiennement. Il vous suffirez juste de faire un tour sur l’avenue du marché située à quelques mètres du grand marché pour vous rendre compte de l’état malheureux de cette artère. Tout le monde passe par cette avenue et personne ne prête attention  à cela. La saleté est devenue normale dans la commune de la Gombe, qui était connue  autrefois parmi les municipalités les plus propres de la Capitale de la Rd Congo et personne n’en parle. Pour quelques habitants de l’avenue du marché, plusieurs se disent impuissants de lever le petit doigt pour améliorer la situation. Cette mauvaise image que donne la commune de la Gombe est l’œuvre de quelques personnes qui viennent souvent jeter par terre tout ce qui leur passe par la main. Il faut aussi bien affirmer que cette situation n’a pas encore envahit la totalité de ladite commune. Il existe quelques coins de la Gombe qui garde encore sa plus belle robe, et n’ont pas subi une influence négative. Qui sera à la hauteur pour remettre à cette commune sa valeur d’autre fois ? C’est la question qui se pose aux regards de toutes les messes noires qui se disent contre cette commune. En ce sens, nous pourrons dire que les responsabilités sont partagées, d’une part, les habitants et les visiteurs qui ne font aucun effort pour remédier à la situation. Et d’autre part, le gouvernement congolais qui essaie tant soit peu de faire de son mieux pour remédier à cette situation honteuse, pour un grand pays comme la RD Congo.

Quelques habitants réagissent

A réagit pour sa part, un habitant de la Gombe qui pense que le problème d’insalubrité de leur commune ne date pas de longtemps. Il poursuit en disant que cela est l’œuvre de vendeurs de fortune qui circulent presque toutes les rues de la Gombe pour vendre leurs marchandises. Pour madame Denise Malu, les responsables de cette insalubrité dans cette commune sont les enfants de la rue. Pour elle, ces enfants de la rue sont à la base de tous les problèmes que connait leur commune. Ces enfants sont devenus nombreux et incontrôlables et ce sont eux qui font la loi dans les rues de Gombe. Par manque des toits et d’un endroit fixe, ces enfants sont obligés de tout  faire dans la rue. D’autres par contre, attribuent la responsabilité  au bourgmestre et à la municipalité. Ils disent être déçus par un gouvernement provincial démissionnaire. Ils ne condamnent pas directement le bourgmestre, mais aussi les chefs de localités et ceux des rues. Par ailleurs, ils invitent chaque citoyen congolais à prendre ses responsabilités en mains. Selon ce dernier, l’auto prise en charge prôné par le feu président Laurent Désiré Kabila fût l’unique et meilleur moyen pouvant faire revenir les Kinois au bon sens. Sans oublier que le changement de vie et de mentalité de chaque citoyen passe aussi par une détermination ferme.

(Blandine Zawadi Kanza/stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse