Monusco: Le conseil de sécurité refuse d’ envoyer des troupes supplémentaires en RDC

C’ était pourtant le vœu le plus ardent de l’ actuel secrétaire général de l’ ONU. Dans son rapport sur la RDC, Antonio Guterres avait plaidé en faveur du renforcement des effectifs de la mission des nations-unies en RDC. En clair, le portugais voulait obtenir du conseil de sécurité, 320 nouveaux élements à déployés dans le Kasai et dans l’ ex-Katanga, deux régions congolaises en proie à la menace des milices.  Les discussions ont été âpres et les membres du conseil ont décidé de ne pas ajouter mais de réduire le nombre de troupes qui  pourraient passer  de 19 815 éléments à ce jour  à 18 316 soit, une réduction de près de 7%.

 

 

Les États-Unis ont joué un rôle important dans cette résolution encore en chantier. L’ ambassadeur Américain à l’ Onu affirmait ne pas trouver la nécessité de déployer des éléments supplémentaires au Congo Kinshasa. Sauf imprévu, la résolution qui remplacera la très médiatisée 2277 sera adoptée avant le 01 avril.

Jean Pierre Kayembe

 

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse