Mont Amba en ébullition sur la problématique de l’avenue de la paix

par -
0 393
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pius Muabilu réagit aux allégations de Néron Mbungu

Profitant du micro de l’Assemblée nationale en rapport avec sa question orale sans débat adressée au Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, le député national Néron Mbungu Mbungu s’est versé dans des allégations selon lesquelles il est le seul député élu du Mont Amba qui prend parole pour défendre les intérêts des habitants de ce district.

Cette affirmation erronée n’a pas enchanté les élus du Mont Amba, qu’ils soient de l’opposition ou de la majorité. Partant, il faut remettre les choses en ordre, pour que l’opinion nationale aussi bien les habitants du Mont-Amba sachent du moins qui a été à la base de la demande de la réhabilitation de l’avenue de la paix, qui part du pont Matete à la commune de Kisenso.

Comme un avocat défendant l’intérêt de son client au Tribunal, ainsi l’a été Pius Muabilu hier mercredi 2 décembre 2015 au Palais du Peuple. Prenant le ministre Fridolin Kasweshi a témoin, le député national élu du Mont Amba, Pius Muabilu n’a pas voulu laisser cette occasion en lui passer sous les yeux. Du haut de la tribune dans une motion d’information, il affirme qu’il a été le premier à demander audience auprès du Président de la République Joseph Kabila Kabange, en vue de plaider la cause non seulement de cette route, mais aussi celle de la problématique d’énergie électrique dans la Commune de Lemba, une des communes du Mont Amba. « J’espère que mes collègues, Jean Mulumba, Toussaint Alonga, Jean-Baudouin Mayo sont dans cette salle. Pendant la session de mars 2015, du haut de cette tribune, Jean Mulumba, Toussaint Alonga sont venus interpeller le ministre des Affaires foncières, relayés par notre brillant collègue Mayo…dans cette salle, le collègue Mayo a le document avec lui. Il est venu me voir pour qu’on intervienne avec la SNEL, pour qu’on remplace les câbles dans la commune de Lemba », a déclaré Pius Muabilu.

Toujours en ce qui concerne ses interventions ponctuelles dans sa circonscription électorale en 2009, il a obtenu l’audience auprès du Chef de l’Etat quant à la problématique de l’avenue de la paix sue évoquée. « Dans le bureau du Président de la République, je lui soumets le problème, il appelle le ministre ici devant et le lendemain, je suis avec le ministre Fridolin Kasweshi dans notre circonscription électorale. Je suis allé voir le Président pour lui parler de cette route pour la première fois. Pas seulement de cette route mais aussi de la digue du quartier e Ndanu à Kingabwa, également de l’avenue Kulumba. Pour la première fois, le ministre est là, il a fait la tournée au Mont Amba et c’est votre serviteur qui en est à la base », a affirmé l’honorable Pius Muabilu, qui précise que certains de ses collègues du Mont Amba ont pu faire quelque chose pour cette circonscription. D’où, son étonnement d’entendre du haut de la tribune que seul Néron Mbungu qui plaiderait pour la circonscription. Ce qui dénote d’une supercherie qui ne dit pas son nom.

Désormais, les électeurs du Mont Amba sont fixés que celui qui a plaidé quant au projet de la réhabilitation et modernisation de l’avenue de la Paix dans cette circonscription électorale, est bel et bien leur élu, Pius Muabilu Mbayu Mukala, Président du Congrès National Congolais, CNC en sigle.

(Pius Romain Rolland     

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse