Modernité ou étalage de richesse à l’église ? La tablette à la place de la Bible pendant la prédication fait débat

par -
0 779
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans le contexte kinois des églises indépendantes, la tablette est à l’ordre du jour. Son utilisation devient si courante que la Bible dans son ancien format livre, se fait de moins en moins visible sur la chaire. En effet, maints pasteurs dont notamment ceux des églises du mouvement du réveil, se familiarisent à l’outil informatique pendant leur prédication. Cette mutation fait se délier certaines langues, qui posent notamment la question de l’opportunité de ce nouvel apport dans « la maison du Père ». Depuis lors, les opinions sont partagées à ce sujet. Les uns estimant que cet outil émerveille et désoriente des fidèles, les empêchant du fait même, de se concentrer sur le message. Les autres déplorant un étalage de ses avoirs par celui qui fait office sur la chaire.

Une fidèle a témoigné en ces termes : « Il fallait commencer par préparer le public de l’église à l’avènement de la tablette sur la chaire. Le prédicateur est en présence d’un public hétérogène. Dès lors que beaucoup se laissent émerveiller par cet outil prestigieux aux mains du prédicateur gesticulant, l’attention au message de la Parole de Dieu est désorientée », a-t-elle constaté.

Quand le mouvement du réveil révolutionne l’évangile

A la question de savoir si l’utilisation de la tablette pendant la prédication est une nécessité, les points de vue divergent. Certains observateurs sont d’avis que le pasteur devrait demeurer dans le champ de l’humilité, qui consiste à se refuser à brandir n’importe quoi susceptible de prêterait à suspicions. « Il y a des personnes non habituées à voir la tablette, A cela s’ajoutent de jeunes sœurs de l’église, qui pourraient être tentées de « remuer ciel et terre » pour paraître comme le prédicateur, question de focaliser les regards vers soi », a répugné un observateur. Et un autre de renchérir : « De nos jours, nul ne peut se dire en marge des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, NTIC. Même dans les téléphones à usage courant, il y a possibilité d’avoir le programme d’une Bible en mode électronique. Mais le problème, c’est de savoir si la tablette est d’usage pratique, pour être utilisée avec la même commodité que la Bible dans son format livre. Dès lors que l’usage de la tablette occasionnerait devant l’assistance une série de temps morts dans la recherche des versets, il est conseillé de faire usage de la Bible », a-t-il remarqué. Un troisième observateur pense qu’il convient d’aider à comprendre les avancées qui marquent la société. « Les enfants de Dieu doivent se décomplexer, pour s’adapter à la dynamique actuelle des rapports interpersonnels. L’heure n’est plus à la pauvreté légendaire qu’édictaient les églises traditionnelles, prêchant le dépouillement de soi, pendant que le clergé planifiait le rayonnement et l’extension de l’église. A ce jour, il est ordinaire que les églises du mouvement du réveil se dotent des infrastructures d’architecture enviable. Concomitamment, l’enseignement sur tablette n’est qu’une pratique dictée par la primauté des Nouvelles technologies de l’information et de la communication. (…) »

(Payne )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse