Mode et beauté

par -
0 810
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dorcas Ankwanda, élue miss francophone Afrique

*Le bourgmestre de Maluku honore la lauréate par un prix spécial

De la taille à la démarche, de la beauté physique jusqu’à la maitrise générale du concept francophonie, Dorcas Ankwanda, cette Congolaise de 19 ans a été à la hauteur des ententes d’un jury exigeant lors de la soirée élective de la plus belle fille francophone d’Afrique tenue le 9 octobre dernier à Kinshasa, constate le congolais.cd

Vue de l’affiche du concours

Depuis l’année 2005 jusqu’à ce jour, l’élection Miss francophone Afrique célèbre ses 10 ans d’existence, sous une note festive marquée par le succès foudroyant de cette 8ème  édition. Des invités de marque venus du monde politique, diplomatique, socioculturel et artistique ont rehaussé de leur présence cette soirée de gala organisée par la maison Decris Business Agency avec l’accompagnement de certains partenaires privés.

Les membres des familles, amis et connaissances ont, également, effectué le déplacement de l’Hôtel Venus pour soutenir les candidates. Elles étaient, au total, 18 candidates en lice dans cette compétition continentale consacrée à la conquête de la beauté africaine pour le compte de la zone Afrique Centrale.

Quatre sorties sur le somptueux podium de Venus Hôtel ont suffi pour les membres du jury de choisir celle qui va désormais représenter le Congo-RDC dans l’univers glamour de la beauté au monde. En simple présentation, en tenue sexy et en robe soirée, les filles ont défilé avec ardeur et constance, puis détermination. Lumineuses et splendides, ces belles créatures étaient toutes agréables, fascinantes comme des véritables anges de beauté. Dans un cadre hyper décoré en couleurs et lumière du soir, elles étaient remarquables, chacune, par sa coiffure, son charme, sourire et surtout le physique extravagant qui n’ont pas laissé indifférente l’assistance métissée, bien installée dans la salle.

Pour une soirée de trois heures du temps, l’assistance cosmopolite était impatiente face au suspense orchestré par le jury constitué de deux anciennes Miss francophones Afrique venues de Belgique et des journalistes francophones du pays. Expérimentés, tous ont travaillé sous la coordination du journaliste Jordache Diala, en sa qualité de président du jury de cette 8ème édition.

L’on retiendra qu’il était 2 heures du matin, lorsque la sentence finale est tombée à la grande surprise des uns et des autres, c’était la proclamation de la Miss francophone Afrique 2015. La demoiselle Dorcas Ankwanda Mbela, c’est elle qui a remporté la mention de la plus grande distinction, avec 44 points sur 50. Charismatique et séduisante, la candidate N°4 a gagné la précieuse Couronne de la beauté africaine grâce, surtout, à sa capacité d’expression française et sa maitrise du thème choisi cette année, pour l’élection Miss.

Rappelons que le thème principal de cet événement porte sur la lutte contre les violences faites à la femme en RDC. Elégances et connaissances générales sur la Francophonie : deux critères importants pour devenir Ambassadrice de la langue française et surtout celle de la culture congolaise dans le monde.

Zoom sur la Miss élue

Agée d’à peine 19 ans, Dorcas Ankwanda est étudiante à l’Institut de Pétrole et de Gaz à Kinshasa, et mesure 1,75 m de taille. Elle est pourvue d’une chevelure noirâtre et 96 cm de rondelle de hanche. Célibataire, la nouvelle Ambassadrice de la beauté congolaise a été honorée à sa juste valeur avec des cadeaux impressionnants et idéals, en nature et espèce, qui peuvent l’accompagner pour réaliser son projet. Sur la liste de récompenses, l’on a noté entre autres, le billet d’avion Kinshasa-Johannesburg, le don de vêtements, l’abonnement gratuit pour le magazine «Grâce Monde» et tant d’autres prix.

Présent à la soirée, l’Ambassadeur de la Grèce à Kinshasa a offert, lui aussi, le visa Schengen avec plusieurs entrées en Europe à la Miss francophone. La récompense la plus motivante est la grande parcelle dans la commune de Maluku, offerte à la lauréate par le bourgmestre de cette municipalité, Papy Epiana. « C’est dans cette parcelle que je vais construire le siège de mon ONG qui va œuvrer dans la lutte contre les violences faites à la femme. Je vais m’engager dans la sensibilisation pour éradiquer davantage ce fléau qui ternit l’image de mon pays », a déclaré la Miss Dorcas Ankwanda à la presse.

Personne parmi les 18 candidates n’a démérité au cours de cette compétition. A l’instar de la sublime créature de la soirée, le titre de Première Dauphine a été attribué à la demoiselle Kabika Nabal Anado. 19 ans. Elle, également, a bénéficié d’une récompense considérable pour sa distinction de taille et sa beauté timide. Alors que la place de la deuxième Dauphine est revenue à Youri Mbinga Mantuidi, qui s’est imposée par sa charmante taille à la beauté africaine. Pour sa part, Baguma Nyota Divine, 18 ans, a remporté le prix spécial du jury pour son caractère féminin redoutable et sa prouesse dans la compétition.

Créée en 2005, l’élection Miss francophone Afrique est une organisation privée dont la mission consiste à lier à la beauté africaine, la promotion de la langue française. La compétition à caractère international, porte sur les valeurs traditionnelles s’inscrivant dans le cadre de la culture et de l’éducation, facteurs de développement.

(OM)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse