Mise en place du Cnsa : Thierry Monsenepwo recadre limeté!

par -
0 461
Une vue de Jean Thierry Monsenepwo, président de la ligue des jeunes de la CCU. Ph.Tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le conseil des sages ne s’ est pas encore prononcé  mais on sait d’orès et déjà  que le rassemblement aile Limeté n’ enverra pas la liste de ses délégués au CNSA ( Conseil national de suivi de l’ accord).

[… Nous avons à faire à un adversaire de mauvaise foi, il veut nous imposer sa volonté en se choisissant les personnes qui lui plaisent. Il a crée la dissidence au sein du rassemblement et cherche à nous mettre en balance avec cette dissidence, nous ne sommes pas disposés à ce faire ce jeu là…], a déclaré, Peter Kazadi, ancien conseiller juridique d’ Étienne Tshisekedi.

Allégations vite recadrées par la majorité présidentielle qui accuse l’ aile pilotée par Félix Tshisekedi de vouloir bloquer le processus électoral.

[… On ne peut pas se permettre pour un grand pays comme la RDC de subjectiver les questions politiques ou les lier à des personnes puisque tel n’ a pas été nommé 1er ministre, selon un testament qu’eux-mêmes savent quelle en est la teneur, on se dit que l’ accord n’ a pas été appliqué...], estime, Thierry Monsenepwo, communicateur de la majorité présidentielle.

Pour le leader des jeunes de la CCU ( Convention des congolais unis), il faut être mal intentionné pour prétendre que l’ accord n’ est pas appliqué. L’ enfant terrible du parti de Lmabert Mende en veut pour preuve, la nomination de Bruno Tshibala et la publication de son gouvernement.

[ La lettre signée par le directeur de cabinet du chef de l’ Etat répond au besoin de continuer cette application de l’ accord qui passe par ce qui est contenu dans les arrangements particuliers c-à-d, les acteurs du CNSA doivent etre présentés au chef de l’ Etat, qui selon le pouvoir que lui confère la constitution et dans le cadre de cette compétence liée avec les composantes politiques, qu’ il puisse faire le choix de ceux qui seront les animateurs du Cnsa ], explique  M.Monsenepwo.

Pour lui, Limeté est bien libre de répondre ou pas à cet appel  lancé par le président Kabila, appel que Thierry Monsenepwo  qualifie de républicain. [ On ne peut pas en ce moment priver le pays de l’ application de cet accord, ce qui voudrait dire que l’ on est contre le processus électoral ], s’ étonne t-il.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse