Mise en œuvre du Traité sur le projet Grand Inga: J. Kabila et J. Zuma saluent les progrès enregistrés

par -
0 577
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est le vendredi 16 octobre dernier que le président Jacob Zuma, sur invitation de son homologue Joseph Kabila, a bouclé sa visite à Kinshasa, à l’occasion neuvième Sommet Ordinaire de la Grande Commission Mixte entre la République d’Afrique du Sud et la RDC. Ce sommet a perms à ces deux chefs d’Etat d’examiner la mise en œuvre des accords signés et les engagements et recommandations pris durant la 8ème session, dans plusieurs domaines comme la politique et gouvernance, défense et sécurité, économie, finance et infrastructures, et Affaires Sociales et humanitaires.

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué conjoint :

COMMUNIQUE CONJOINT A L’OCCASION DE LA 9ème SESSION DE LA GRANDECOMMISSION MIXTE ENTRE LA REPUBLIQUEDEMOCRATIQUE DU CONGO ET LA REPUBLIQUE D’AFRIQUE DU SUD TENUE DU 13 AU 16 OCTOBRE 2015 A KINSHASA, RDC

  1. Sur invitation de Son Excellence Monsieur Joseph Kabila KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo, Son Excellence Jacob Gedleyihlekisa ZUMA, Président de la République d’Afrique du Sud, a visité la République Démocratique du Congo du 15 au 16 octobre 2015 à l’occasion du neuvième Sommet Ordinaire de la Grande Commission Mixte entre la République d’Afrique du Sud et la RDC. Les deux chefs d’Etat étaient accompagnés par des délégations composées de Ministres et de Hauts Fonctionnaires. La réunion des deux Chefs d’Etat était précédée par une réunion ministérielle qui s’est tenue le 15 octobre 2015 et une réunion des Hauts Fonctionnaires qui s’est tenue les 13 et 14 octobre 2015.
  2. Durant le Sommet de la Grande Commission Mixte, les deux Chefs d’Etat ont examiné le rapport des Commissions Ministérielles sur la mise en œuvre des Accords signés et les engagements et recommandations pris durant la 8ème Session de la grande Commission Mixte entre les deux pays qui s’était tenue du 22 au 24 octobre 2012 en Afrique du Sud. Ces engagements et recommandations concernent les projets de coopération dans les domaines suivants : Politique et Gouvernance ; Défense et Sécurité ; Economie, Finance et Infrastructures ; et Affaires Sociales et Humanitaires.
  3. Les deux Chefs d’Etat ont particulièrement salué les progrès enregistrés dans la mise en œuvre du Traité sur le projet Grand INGA, qui a été signé en octobre 2013 durant la visite d’Etat du Président Sud-Africain. Ils réaffirment le leadership conjoint de l’Afrique du Sud et de la République Démocratique du Congo dans le développement du projet Grand INGA. Ils ont exhorté les deux Ministères ou Départements concernés d’accélérer le processus en vue de résoudre toutes les questions en suspens, y compris la mise en place du groupe de travail requis afin de baliser la voie pour l’exécution de ce projet Panafricain. Les deux Présidents ont par ailleurs salué la signature du Protocole d’Accord dans le domaine du tourisme par les deux Ministres sectoriels le 13 juin 2015, ce qui va faciliter la coopération dans ce secteur en pleine croissance et générateur d’emplois.
  4. Les deux Chefs d’Etat ont été témoins de la signature de l’Accord Bilatéral sur les Services Aériens par les Ministres en charge des Transports. Cet accord permettra aux deux pays de faciliter le mouvement des personnes et des biens.
  5. Ils ont aussi assisté à la remise officielle par le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants de l’Afrique du Sud au Ministre de la Défense, des Anciens Combattants et de la Réinsertion de la République Démocratique du Congo, du document de Stratégie Militaire des FARDC. Ils ont instruit les deux Ministres de la Défense d’œuvrer à la mise en œuvre de cette stratégie militaire.
  6. Les deux Chefs d’Etat ont réitéré leur volonté d’améliorer et de renforcer les relations économiques par le développement de la coopération entre les secteurs privés de leurs pays et l’accroissement du commerce et de l’investissement entre ces derniers. Dans cette optique, l’Initiative sud-africaine sur l’investissement et le commerce récemment tenue à Kinshasa et à Lubumbashi en septembre 2015 est considérée comme une importante plateforme pour atteindre cet objectif. Les deux Chefs d’Etat ont aussi convenu d’encourager les contacts entre leurs peuples à travers les programmes culturels, sportifs, scientifiques et d’échange d’étudiants, d’enseignants et de chercheurs.
  7. Les deux Chefs d’Etat ont noté avec satisfaction le processus de dialogue initié par le peuple congolais qui devrait aboutir à une plus large cohésion nationale et à la consolidation de la démocratie en RDC.
  8. Ils ont par ailleurs salué les relations chaleureuses et spéciales qui existent entre leurs deux pays et ont pris l’engagement d’améliorer davantage ces relations pour le bénéfice de leurs populations et pays respectifs.
  9. Les deux Chefs d’Etat ont aussi profité de cette occasion pour échanger les points de vue sur les questions régionales, continentales et internationales. Sur les questions régionales, ils ont apprécié l’adoption par la communauté de développement de l’Afrique Australe d’une stratégie et d’une feuille de route pour l’industrialisation qui servira de catalyseur au développement économique de la région. S’agissant des questions continentales, les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur engagement pour l’unité et l’intégration africaines dans le cadre de l’acte constitutif de l’Union Africaine et sa Charte relative à la résolution pacifique des conflits, ainsi qu’à la renaissance africaine à travers, particulièrement la mise en œuvre de l’agenda (programme) 2063 de l’Union Africaine.
  10. Ils ont noté avec appréciation le travail du Mécanisme Tripartite entre l’Angola, la RDC et l’Afrique du Sud qui sert à appuyer la mise en œuvre de l’Accord-Cadre sur la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la Région des Grands Lacs.
  11. Les deux Chefs d’Etat ont exprimé leurs vives préoccupations face aux conflits en cours et à l’instabilité sur le continent. Dans cette optique, ils ont condamné dans les termes les plus forts possibles, les activités des groupes extrémistes et terroristes qui continuent à causer des souffrances humaines et l’instabilité dans certaines parties du continent.
  12. En ce qui concerne les questions internationales, les deux Chefs d’Etat ont réaffirmé leur position commune sur la nécessité de promouvoir le multilatéralisme et la coopération sud-sud. Ils en ont par ailleurs appelé à la réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies, et à cet effet, ils ont convenu de travailler ensemble pour atteindre cet objectif. Ils ont en plus salué l’adoption, par les Chefs d’Etat, des objectifs du développement durable à New York en septembre 2015.
  13. Les deux Chefs d’Etat ont convenu en plus de coordonner leurs positions, bilatéralement et multilatéralement à travers le Groupe Africain et le Groupe de 77 + la Chine (G77 et Chine), durant les négociations multilatérales dans le cadre des Nations Unies, particulièrement dans les domaines du changement climatique, sur la base du principe des responsabilités communes mais différenciées.
  14. Les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur profonde préoccupation face au recours abusif à la norme de la ‘‘Responsabilité de protéger’’ pour des intérêts politiques limités qui n’ont rien à voir avec les aspects fondamentaux de la prévention des atrocités de masse. Les deux Chefs d’Etat ont également relevé la nécessité d’une sérieuse réflexion sur la notion de changement de régime et de son rôle dans la perpétuation des conflits et de l’instabilité, minant par conséquent la paix et le développement.
  15. A la fin des travaux de cette session de la Grande Commission Mixte, Son Excellence Jacob ZUMA, Président de la République d’Afrique du Sud, a exprimé à Son Homologue Congolais, Son Excellence Joseph KABILA KABANGE, aux peuples et au Gouvernement de la RDC, sa sincère appréciation et sa gratitude pour l’accueil combien chaleureux, amical et fraternel ainsi que l’hospitalité dont lui et la délégation qui l’accompagne ont été l’objet.
  16. En conclusion, les deux Chefs d’Etat ont convenu que la prochaine Session de la Grande Commission Mixte se tienne en Afrique du sud en 2016, à une date qui sera déterminée de commun accord par voie diplomatique.

Fait à Kinshasa, le 16 octobre 2015

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse