Ministère des Sports: Bienvenue au ministre Willy Bakonga

par -
0 581
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans ce numéro les grands défis qui attendent le nouveau ministre

Comme ne l’ignorent les sportifs rd congolais, à la suite de l’avènement du nouveau gouvernement du Premier ministre Samy Badibanga, le ministère des Sports qui était autrefois unique, est désormais scindé en deux branches : Jeunesse et Sports. Le ministre Denis Kambayi Cimbumbu a cédé le flambeau au ministre Willy Bakonga qui n’est pas un inconnu dans le domaine pour avoir déjà occupé le même poste.

*Ce qu’a été la cérémonie de remise et reprise

C’est le vendredi 23 décembre qu’était intervenue la cérémonie de remise et reprise entre le ministre sortant Denis Kambayi et le ministre entrant Willy Bakonga.

C’est en deux temps que s’est déroulée la cérémonie. Dans un premier temps, le ministre sortant a fait la remise et reprise avec le ministre Willy Bakonga et ensuite avec Mme la ministre de la Jeunesse Magguy Kiala.

Pour ce qui est de la première cérémonie, le nouveau ministre Willy Bakonga a dans son mot de circonstance remercié le ministre Denis Kambayi pour le travail de titan qu’il avait abattu à la tête du ministère. Quant à Denis Kambayi, il a souhaité plein succès à son successeur.

Pour la deuxième cérémonie, le ministre Denis Kambayi a salué le choix opéré par le chef de l’Etat en la personne de Magguy Kiala, ministre de la Jeunesse dont l’engagement pour le bien-être social n’a pas d’égal. Cette dernière fait de la révolution mentale et du renouvellement de la conscience des jeunes son cheval de bataille. ‘’Renouveler la confiance des jeunes congolais pour leur faire voir que ce pays nous appartient. Que nous avons besoin de le protéger. Et c’est vraiment notre cheval de bataille. Et nous devons tous nous impliquer pour le développement de ce pays. Nous allons nous battre pour ramener cette révolution mentale de la jeunesse et de la jeune fille pour qu’elle comprenne que maintenant, il est temps faire de prendre les choses en main et que ce pays ait une vraie paix durable’’.

*Les grands défis qui attendent le ministre Willy Bakonga

Le ministre Willy Bakonga arrive dans un moment crucial du sport congolais appelé à redorer son blason sur l’échiquier continental.

En effet, dans le court et moyen terme, le sport congolais court derrière sa première médaille olympique. La RDC va à la CAN Gabon 2017 avec espoir de remporter le titre. Et la RDC a l’ambition de retrouver la Coupe du monde en Russie 2018. Et ce pays doit cesser avec sa manie de briller par son absence dans plusieurs grands rendez-vous sportifs continentaux et mondiaux à cause d’une politique injuste et discriminatoire consistant à ne financer que 4 disciplines sportives : le football, le handball, le cyclisme et le taekwondo.

Première attente : abolir la politique injuste de ne financer que 4 disciplines sportives

De ce qui précède, les sportifs voudraient que le ministre Bakonga se batte pour casser cette politique injuste et faire en sorte que l’Etat congolais puisse s’occuper de toutes les disciplines sportives ou du moins, les disciplines à même de ramener des titres ou médailles. Il y a moyen de faire un tri sur base des performances sportives.

Deuxième attente, voir le ministre appuyer le projet Prostam consistant à la construction des Stades municipaux dans les différents territoires du pays. Kinshasa a donné le ton avec la construction de 4 stades municipaux Delvaux, Barumbu, Matete et Bandal. Qu’on puisse mettre la dernière main sur le dernier ouvrage celui de la commune de Bandalungwa où il est prévu le stadium de Basket-ball couvert (NDLR ça sera le tout premier).

Troisième attente, l’érection d’un Palais des sports digne de ce nom à Kinshasa dans le plus bref délai afin de résoudre l’épineux problème d’absence d’une salle couverte. Se faisant, les disciplines telles que le basket-ball, le volley-ball, le handball et les sports de combats pourront être soulagées de la grave carence qui les a toujours caractérisé de longues années durant.

Quatrième attente : apporter tout l’appui aux Léopards à la CAN Gabon 2017

Comme souligné dans les lignes qui précèdent, les Léopards ont l’ambition de remporter la CAN Gabon 2017 après la 3è place à la CAN/Guinée Equatoriale 2015. L’Etat congolais a le devoir d’apporter tout l’appui financier, technique, matériel et moral comme ce fut le cas en RSA, en Guinée Equatoriale et à la 4è édition de CHAN Rwanda 2016 par la présence sur place d’un groupe des supporters (triés dans toutes les couches de la population congolaise) devant apporter tout le réconfort à l’équipe nationale. Si la démarche a réussi en Guinée Equatoriale et au Rwanda, le Gouvernement a tout intérêt à poursuivre sur la même lancée.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse