Ménopausée, Chassie Ngalamulume témoigne : « Cette étape ne sonne nullement l’heure de la retraite sexuelle »

par -
0 512
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« La vie sexuelle après la ménopause va dépendre beaucoup de la qualité des relations sexuelles et affectives antérieures au sein du couple », pense Mme Chassie Ngalamulume.

Je suis mariée à un charmant Monsieur et nous vivons ensemble depuis vingt ans et nous avons eu 5 enfants. J’ai eu mon premier enfant déjà à l’âge de 25 ans. Et la dernière a 17 ans.  Aujourd’hui j’ai 50 ans. Bon je ne sais pas si j’ai eu la ménopause tôt ou tard. Je suis fonctionnaire de l’Etat.

L’Avenir Femme : Lorsque vous avez eu votre ménopause, comment était l’entente dans votre couple ?  La vie sexuelle a-t-elle toujours été riche, et satisfaisante ?

Mme Chassie : Quand la sexualité a toujours été terne sans agrément, à sens unique et l’entente médiocre, il est peu probable qu’elle s’améliore après la ménopause. Quand les rapports amoureux et affectifs ont été une source de satisfaction et ont su évoluer et s’enrichir avec le temps, il est certainement possible de les entretenir très longtemps après la ménopause. Je n’ai pas beaucoup de difficultés après ma ménopause, parce que notre filleule avait eu sa ménopause précocement déjà  à l’âge de 43 ans. Je l’ai aidée avec des conseils et on a beaucoup échangé sur les habitudes à prendre pendant cette étape normale de la vie. Nous lui avons fait voir qu’une sexualité  épanouie peut se poursuivre bien au-delà de l’âge de la ménopause. Parce que dans notre paroisse, dans la Communauté Famille Chrétienne, nous avons eu le temps de partager beaucoup sur la ménopause. Donc, j’avais déjà des informations à propos, et cela ne m’a vraiment pas compliquée. J’ai 50 ans et depuis 6 mois que je suis devenue ménopausée, cela me pourrit personnellement un peu la vie. Mais bon, il faut passer par-là !  Avec mon mari, bien que ce n’était pas facile avant, mais je lui ai expliqué que cette étape ne sonne nullement l’heure de la retraite sexuelle. Et mon médecin m’avait dit que  la  grande majorité des femmes continuent d’avoir, après la ménopause, une activité sexuelle satisfaisante. Il avait compris et voilà, nous sommes-là. Je traverse actuellement une période pas extra due à ma ménopause, le  plus dur, ce sont les palpitations cardiaques que cela me provoque tous les jours… des sueurs oui un peu mais cela reste supportable pour le moment. Il faut avoir un mari qui instruit, qui sache comprendre cette étape et qui te soutienne et t’accompagne pendant cette période.

La ménopause est souvent envisagée  par d’aucun comme un deuil à vivre une prise de poids à subir ou une baisse de libido. Comment réussir ce passage ?

Les avis sont partagés quant à ce. Pour moi, je pense qu’il faille se contenter de ce que les gens disent. Lorsque vous  constatez des changements et que vous consultiez chez votre médecin et que vous savez que vous êtes ménopausée, la première des choses, c’est d’en parler au conjoint.  Ceci pour qu’il ne s’imagine pas que votre couple va mal ou que tu lui caches un souci.  Au sein d’un couple  uni, ça peut-être un beau moment de communication et aussi une belle preuve d’amour de la part du mari qui respecte le corps de sa femme. Cela demande au mari de la continence et une maitrise de soi vécues dans l’amour. C’est une période qui permet du coup de développer d’autres expressions de l’amour conjugal : la tendresse, les moments d’intimité, l’humour fantaisie : quand le couple est en tension, une vraie bonne communication bienveillante est nécessaire.

La ménopause renvoie la femme de sa maternité, vocation intrinsèque et si  cette dernière n’a pas été réalisée…. Carrière professionnelle, absence de compagnon…. ça implique un deuil…..

J’ai une activité physique régulière, des vêtements en matières naturelles pour éviter des souillures et saigner… soigner son sommeil, arrêter le tabac…et changer son alimentation…

 Nephtalie Buamutala Usseni

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse