Mémorial au Soldat Congolais: Joseph Kabila dévoile la statue du soldat inconnu

par -
0 495
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au vaillant soldat congolais d’hier, d’aujourd’hui, mort ou vivant repose à jamais à ce mémorial historique, partant de l’Etat indépendant du Congo en 1885, à l’accession du Congo à la souveraineté nationale et internationale en 1960, puis de 1997, époque des différentes rebellions à nos jours, le soldat congolais par son sacrifice qui a versé le sang pour la défense de l’intégrité du territoire national, repose dans la mémoire collective des Congolais.

La cérémonie d’inauguration du mémorial du soldat congolais a eu lieu, vendredi 28 juillet 2017, à la place communément appelée « Rond-point forescom », aujourd’hui débaptisé « Place du Soldat congolais ».

Cette grande muette qui, sans tambour ni trompette active ses pas et garantit la paix. La cérémonie est aussi l’occasion de célébrer les Forces Armées de la République démocratique du Congo qui ont marqué dignement leur présence sur tous les grands chantiers de la défense, de la souveraineté nationale et intégrité du territoire nationale.  

A en croire André Kimbuta, Gouverneur de la Ville province Kinshasa, l’armée congolaise a remporté avec bravoure plusieurs victoires éclatantes, notamment sur le M23 et tout récemment sur les opérations de théâtre dans le Sud Kivu.  Et de rendre hommage au Président de la République, en ces termes : « Le mérite en revient d’abord et avant tout au Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, Commandant Suprême des Forces Armées de la République démocratique du Congo et de la Police Nationale Congolaise, qui avait perçu l’absolue nécessité et l’urgence de la mise sur pied d’une armée nationale et républicaine dédiée aux intérêts supérieurs de notre pays », a-t-il dit.

Un monument touristique pour Kinshasa

Ce mémorial du soldat congolais honore la Nation congolaise et sera d’ores et déjà compté parmi les monuments historiques et touristiques  de la Ville province Kinshasa. « Les Kinoises et Kinois, les personnes de passage à Kinshasa auront la possibilité de s’y recueillir et penser à ceux qui ont versé de leur sang pour la patrie pour refus de soumission et par détermination de défendre notre chère patrie, le Congo », a indiqué le Gouverneur Kimbuta.

Pour le premier citoyen de la capitale, il n’est un secret pour personne que les hauts faits d’armes de nos vaillants soldats et héros de la résistance de la défense et de la fierté nationale restent gravés dans les mémoires collectives des congolais. En reconnaissance de l’honneur fait à la Ville de Kinshasa, cette place est baptisée « Place du Soldat Congolais ». En d’autres termes, « cela parait être une bonne place de célébrer nos champions, mais aussi de susciter l’émulation auprès de chaque Kinois de suivre l’exemple et à être ce soldat qui se bat pour la grandeur de son pays. Kinshasa est fière d’avoir été choisi pour abriter ce symbole de la dignité congolaise ; Kinshasa est fière d’avoir été choisie pour abriter le Collège des Hautes Etudes Stratégiques et de Défense ; et enfin, Kinshasa est fière et reconnaissant au Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange d’avoir placé sa confiance à l’un de ses dignes fils, au Général Colonel Didier Etumba pour diriger l’Etat-Major Général de notre armée », a-t-il déclaré devant la crème politique et militaire.

Le patron de l’administration kinoise n’a pas hésité de faire des éloges à ce digne fils de Yolo, lorsque les habitants de ce quartier le magnifie en ces termes « Kombo na yo Etumba ; Oko bunda Etumba, Okolonga Etumba »

Les inciviques tenus à l’œil

« La Place du Soldat congolais n’est pas une décharge de la poubelle ». Cette mise en garde vaut son pesant d’or contre les inciviques qui s’hasarderaient  à rendre le mémorial du soldat congolais une décharge des poubelles. C’est en ces termes que le Gouverneur André Kimbuta a sensibilisé et tiré les oreilles aux kinoises et kinois sur la nécessité de maintenir cet endroit en parfait état, de s’abstenir d’y commettre les incivilités ou tout acte de vandalisme ou de profanation. Le maintenir propre, ça sera une façon pour les kinois de prouver à la face du monde le respect à ceux qui servent sous le drapeau et qui n’hésitent pas à consentir le sacrifice suprême pour la paix dans les limites de nos frontières et pour notre dignité en tant que peuple.

Crispin Atama Tabe rend hommage au soldat vivant ou mort

Il a été précédé par le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, André Kimbuta. Crispin Atama Tabe, ministre de la Défense nationale a rendu un vibrant hommage aux hommes en uniformes depuis 1885 à nos jours car, le soldat congolais n’a jamais renoncé à son engagement à défendre l’intégrité de notre territoire national et de son identité citoyenne à assurer la sécurité de personnes et de leurs biens. « La cérémonie d’aujourd’hui qui nous réunit pour inaugurer le mémorial du soldat congolais par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, est une juste reconnaissance de cet engagement qu’il l’a souvent conduit jusqu’au sacrifice suprême. Elle est, un hommage à nos vaillants soldats et constitue un moment consacré par la Nation à resserrer le lien avec son armée », avait dit le ministre de la Défense nationale.

Crispin Atama Tabe invite par ailleurs, la population kinoise à faire de ce lieu de mémoire, un espace de souvenir et d’hommage collectif à ces valeureux fils et filles du pays qui, tout au long de notre histoire congolaise, ont honoré la Nation Congolaise du sang de leur sacrifice.

En conclusion à son propre, il a rendu hommage «  au vaillant soldat congolais d’hier et d’aujourd’hui, mort ou vivant » à leur abnégation, à leur sens de dévouement qui par ailleurs, doivent nous servir les congolais d’exemple, les vivifier et les inspirer dans leur engagement et de leur service à  la patrie que les congolais aiment tant et qu’ils sont engagés à construire.    

Joseph Kabila inaugure le mémorial du Soldat congolais

Deux discours ont ponctué la cérémonie d’inauguration du mémorial du Soldat Congolais, à la place « Forescom », débaptisée « Place du Soldat Congolais ». il s’agit du discours du Gouverneur André Kimbuta qui sensibilise les kinois à maintenir le lieu parfait et faire échec aux critiques du monde ; en plus celui du ministre de Défense Crispin Atama Atabe qui rappelle les hauts faits du soldats congolais pour qui, nous devons nous souvenir.

Après vint le moment tant attendu, c’est-à-dire la coupure du ruban du chef d’œuvre sculpté par Christophe Meko Disengomoka, par le Chef de l’Etat Joseph Kabila, puis le déroulé de la voile et enfin, le dépôt de la première gerbe de fleur par le Président de la République.

Ce mémorial  du soldat congolais sculpté qui représente trois soldats inconnus, est un symbole de l’évolution de l’armée congolaise, partant de 1885, à 1960 à l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale, puis la vaillance desdits soldats depuis 1977 jusqu’à la réforme de l’Armée nationale à nos jours. Une symbolique qui rappelle le parcours du soldat congolais parsémé d’embuche, de sacrifice et victoire jusqu’au sacrifice suprême de la défense de l’intégrité territoriale nationale. Sculpté en cuivre, symbole de la résistance, perséverance et richesse, le mémorial a tout son sens au minerais qui fabrique l’outil militaire. De quatre présidents que la République Démocratique du Congo, devoir de mémoire oblige, seul Joseph Kabila a rendu un hommage vibrant au vaillant soldat d’hier, d’aujourd’hui, mort et vivant. Les Congolaises et Congolais lui reconnaissent ce mérite et dignité, en tant que Commandant Suprême des Forces Armées de la République démocratique du Congo et de la Police nationale Congolaise.

(Pius Romain Rolland )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse