Mégestion dans les nouvelles provinces, Pillage du Kwilu: Kinioka doit partir

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Depuis sonélection à la tête de la nouvelle province de Kwilu, le gouverneur a brillé par sa mégestion, au point d’être, aujourd’hui, lâché par son propre parti politique, le Parti Lumumbiste Unifié (Palu). Sa richesse personnelle a pris la tangente, quand au même moment où la misère de la population s’est honteusement accrue. La société civile de Kwilu fut la première à décrier le pillage des ressources par le chef de l’Exécutif provincial. Elle a, par une pétition qui a remporté un franc succès et dont l’Avenir vous dévoile ici le contenu, réclamé son départ. Elle a été rejointe par le Palu dont nous osons espérer qu’il agit dans le strict intérêt de la population, sans autre arrière pensée. Ci-après la dénonciation du Parti Lumbiste Unifié d’Antoine Gizenga. L’Avenir publie, dans cette même édition tous les actes de l’exécrable gestion financière du gouverneur Kinioka.

République Démocratique du Congo
Province du Kwilu

Ville de Bandundu

PARTi LUMUMBiSTE UNIFIE

« PALU »

PROVINCE PALU BANDUNDU !/BASOKO

 

Du                       : PROSEC Bandundu l/Bosoko

Au                        : Camarade Permanent et Porte-parole du Parti

Concerne :     Rapport politique sur l’état de collaboration entre le
Conseiller Général du Kwilu (Gouverneur) et les chefs
d’organes de base du PALU au Kwilu

Fait

Après plusieurs mois d’observation, nous prenons le courage, de vous informer que depuis son accession au pouvoir où il est mandaté par le Parti, le Conseiller Général du Kwilu (Gouverneur de Province) n’a jamais mis en œuvre la mission lui confiée, celle d’implanter le Parti par l’entremise des chefs d’organes de base
qui sont les Prosec, les Sections et les Cellules.

Jusqu’ici, Camarade permanent, sa seule contribution n’a été visible que lors de l’installation du Prosec Jean-Bosco MONGO IMEMU de Bandundu l/Basoko et la manifestation du 52è
anniversaire de notre cher Parti. Ce qui est trop faible comme actions!

Du reste, le Conseiller Général est resté trop indifférent vis-à-vis du Parti.

Et pourtant, nous nous étions convenus avec lui de nous rencontrer une fois le mois, afin d’évaluer le fonctionnement du Parti en général, et celui de la Province du Kwilu en particulier
dont il est le Responsable. Cette convention est restée lettre
morte.

Dès son entrée au pouvoir, il avait promis d’acheter, à la faveur des provinces PALU qui n’ont pas de bureau, des maisons devant abriter leurs sièges. Jusqu’à aujourd’hui, rien n’est fait.

Il avait promis de doter les PROSEC de motos, en vue de leur faciliter la mobilité dans leurs juridictions. Promesse non tenue à ce jour.

Il avait encore promis aux Prosecs de Bandundu-ville les frais de fonctionnement à hauteur de 200.000 Fc par mois; il n’a rien déboursé jusqu’à ce jour. Tandis qu’à la Coordination de la Majorité présidentielle, il a alloué une bagatelle somme de 1.500.000 Fc qui leur a servi à louer la maison abritant leur bureau
qu’il a inauguré personnellement. En plus, au cours d’une réunion de la Majorité présidentielle, il leur a promis un montant mensuel de 1 .500.000 FC pour leur fonctionnement

Ainsi, nous pensons sérieusement qu’il existe une convention secrète entre notre Conseiller Général {Gouverneur} et les leaders de la Majorité Présidentielle visant à étouffer, voire à liquider notre
cher Parti dans le Kwilu.

Camarade permanent pour la petite histoire, son prédécesseur, le Commissaire Spécial avait reçu la même mission de la part des ténors de la Majorité Présidentielle, celle de tuer à petit feu le PALU
dans le Kwilu, un porti pour lequel le Secrétaire Général et Chef duParti a beaucoup lutté au prix d’énormes sacrifices depuis sa jeunesse en vue de sauver, non seulement le Congo-Kinshasa en
particulier, mais aussi l’Afrique en général.

Par ailleurs, depuis son avènement au pouvoir comme Gouverneur de la Province du Kwilu, il n’y a aucune innovation palpable ! Le Parti ne fait qu’essuyer des critiques acerbes d’une population délaissée. Cela enlise la réputation du Parti et nous décrédibilise auprès de cette population électrice.

Le constat amer de sa gestion est décrié même par “tous ses
collaborateurs (Ministres, Membres des Cabinets, les agents de la
Régie financière DGRK ainsi que ceux d’autres services publics
provinciaux) notamment à cause des non-paiements
détournements des frais de fonctionnement des ETD, (villes,
Communes, Secteurs).

Nous pensons que, si on n’y remédie pas illico, ça diminue les chances de réussite du Parti aux élections générales attendues. Son impopularité pourrait inciter la population au soulèvement et amener d’autres forces politiques à l’évincer, si nous-mêmes nous n’agissons pas à temps. Notre souci majeur, Camarade permanent, qui est aussi le vôtre, c’est que les dirigeants politiques issus du PALU impriment une
bonne image pour le Parti et laissent des traces positives dans
l’exercice de leur fonction, comme ce fut le cas du Gouvernement GIZENGA et MUZITO dont le bilan a honoré le Parti.Nous vous rassurons de notre détermination, loin de toute
complaisance, à veiller à la sauvegarde des idéaux gauchistes du
Parti.

LE PEUPLE! VAINCRA!

Fait à Bandundu 1 le 04 Mars 201 7

jean-bosco MONGO IMEME

 

 

 

 

 

 

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse