Meeting interdit du rassop: Mende recadre les experts Onusiens

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A la veille du meeting annulé du rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, un groupe d’experts des nations –unies interpelle les autorités congolaises en sollicitant la levée de la mesure d’ interdiction    des manifestations politiques qui frappe la ville capitale.

Dans un communiqué publié vendredi, le gouvernement qui rassure de l’ effectivité de la liberté de manifestation par diverses forces politiques et sociales rappelle cependant que cette dernière est soumise par la constitution au respect de la loi sur les manifestation publiques, laquelle loi détermine les conditions notamment d’ ordre public, de la sécurité et des bonnes mœurs.

Se basant sur le précédent fâcheux de la marche du 19 novembre, le gouvernement congolais estime que «  le rôle des pouvoirs publics se situe à la fois à la fois en amont et en aval dès lors que le droit de manifester et la sécurité publique ne sont guère antinomiques ».

Lambert Mende, porte-parole du gouvernement invite notamment le BCNUDH à éviter la confusion et de s’ efforcer à contribuer à la stabilisation du pays par le renforcement de l’ autorité de l’ État.

Pour rappel, le gouverneur de la ville de Kinshasa a interdit le meeting du rassemblement prévu ce samedi, 05 octobre. Interdiction imposée depuis septembre après une série de grandes manifestations, pourtant autorisées par l’ hôtel de ville mais qui s’ étaient vite muées en une vaste opération de pillages et de vandalisme de commerces, des pillages de partis politiques et d’ autres propriétés privées.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse