Médecine Sportive: Les aspects favorables pour des footballeurs bien entrainés

par -
0 260
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Se livrant à un jeu très technique et rapide, le footballeur bien entrainé peut fabriquer des spécialistes en coup de pied arrêté. Mais cette situation n’est possible que si ce footballeur impose des conditions physiques et aussi des contacts avec l’adversaire, en respectant les normes et en tenant compte loyalement des faiblesses de l’adversaire  sur le plan technique et tactique. De ce fait, les articulations du pied et du genou, étant les plus sollicitées, offrent notamment des gestes paisibles et de fair-play. Par exemple en tapant le ballon et aussi lors de nombreuses remises en jeu, les arrêts brusques ainsi que les rotations. Manifestement et à cause d’une sollicitation très élevée des membres inférieurs, il y a lieu de constater que des études prouvent aussi que cette partie du corps du footballeur est la plus exposée aux blessures. Mais, il y a lieu de faire remarquer qu’il y a des facteurs à risque en cas de non échauffement qui favorisent des lésions ou des blessures plus graves. Par exemple, les lésions  tendineuses dans les régions du genou et du pied.

Le football est un jeu combatif qui exige de chaque joueur une attention forte dans le travail. Ainsi, pour que la partie n’entraine dans sa combativité des fautes ou des blessures, il est impératif de travailler les dribles, les tacles, les feintes, et les passes courtes. Le faire- play est une notion simple, mais parfois difficile à mettre en pratique dans le jeu. Il est donc une des notions importantes à enseigner pour éviter de persister dans certains gestes qui risqueraient d’entrainer des situations alarmantes.

En démotivant la surestimation en entrainement, l’entraineur et le médecin psychologue de l’équipe travaillent un préalable important du comportement de l’athlète.

Bien que le football exige force et vitesse, ainsi que rapidité des mouvements, l’effort exagéré de la part de l’athlète n’est pas conseillé. L’exagération enlève l’élégance et la maitrise des gestes dans les mouvements délicats exigés pendant le jeu. Notamment les écartements, ainsi que les pertes régulières des ballons. Dans ce cas, le risque de blessure augmente considérablement. Le travail d’entrainement basé sur l’endurance, la force, la vitesse et la mobilité aiderait le joueur à fournir beaucoup d’efforts structurés.

Outre toutes  techniques et tactiques pour équilibrer le footballeur, il y a lieu de tenir en haleine l’attention de tous les staffs sur la qualité de l’équipement du joueur. Entre autre, les protèges tibias doivent être portés non seulement en compétition, mais aussi même en entrainement.

(Hana  Kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse