Médecine sportive: Le diagnostic, pratique pilote de tous les enjeux

par -
0 314
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Passage obligé de tout médecin, le diagnostic est la démarche à laquelle tout médecin devrait faire passer ses patients. En médecine du sport, le diagnostic est une activité très fréquente. Parce que le corps des athlètes est très régulièrement soumis à l’effort. C’est ainsi que la visite médicale doit se faire très fréquemment. Et ce, de manière facultative ou obligatoire. C’est grâce au diagnostic que le médecin du sport détermine le problème dont souffre l’athlète. C’est à l’issue du diagnostic que le médecin peut proposer un traitement. Le diagnostic est basé sur la recherche de différentes causes et effets du problème qu’un athlète peut voir.

Le médecin doit donc avant tout avoir une oreille très ouverte et attentive pour écouter le patient. Cette séance aide le médecin à connaitre l’historique de la maladie du patient. Cette étape est très importante. Elle est même la plus cruciale. Le médecin doit être extrêmement attentif à ce que l’athlète lui dit. C’est seulement en suite qu’il va orienter le joueur par des questions. Cette étape du diagnostic appelée aussi anamnèse aide le médecin à élaborer l’historique ainsi que les antécédents médicales du patient. Le médecin connaitra aussi l’ancienneté de la maladie ainsi que son évolution, les traitements suivi s’il y en a eu.

C’est seulement après l’entretient que le médecin a eu avec le patient que l’examen physique peu avoir lieu. Cette deuxième étape permet au médecin de rechercher les signes physiques afin d’apporter des preuves qui appuieront les indices qu’il a pu déceler lors de l’anamnèse. L’examen physique exige d’être aussi méticuleux bien qu’il exige aussi beaucoup d’attention. En ce qui concerne l’examen physique, le médecin doit prendre les constances vitales telle que la tension artérielle ; il doit inspecter le patient, c’est-à-dire qu’il doit voir si l’athlète n’a pas des maladies génétique, s’il ne souffre pas d’obésité par exemple. Ecouter le bruit du cœur est très important dans le diagnostic. La palpation, le test de reflexe, l’analyse de sang, d’urine, ainsi que l’imagerie médicale sont indispensables.

Il y a lieu de souligner que l’évaluation du médecin est importante. Mais si le même patient doit rencontrer d’autres techniciens médicaux, chacun doit aussi faire son diagnostic personnel en plus de ce que le médecin a effectué. Et ce pour beaucoup plus de précisions pour dans les résultats. C’est seulement à cette issue que la conjugaison du travail pourrait aboutir à des résultats qui donneront accès un traitement  fiable et à la délivrance d’une ordonnance médicale pour l’athlète.

La pratique du sport de haut niveau exige beaucoup d’attention. Parce que chaque organe, membre et muscle du corps de l’athlète s’implique naturellement pendant la pratique du sport. Mais l’effort sportif implique des changements physiologiques qu’il faut minutieusement observer. C’est pourquoi pour le sportif de haut niveau, il faut poser des diagnostics avant, pendant et après la pratique du sport. Et aussi et surtout en cas d’accident pendant la pratique du sport. Car un corps habitué à l’exercice est tenu à une surveillance très rapprochée afin d’éviter toute erreur dans les diagnostics. Ce qui pourrait être fatal pour l’athlète s’il y a négligence.

(Hana Kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse