Médecine sportive: Faire un coup de tète serait-il néfaste pour le footballeur ?

par -
0 666
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les membres inférieurs du footballeur sont d’une importance dans la pratique du football. D’où, l’athlète devrait éviter de faire de coup de tête. Cela affecte significativement le cerveau.

Une étude en médecine du football de l’université Stirling en Angleterre conclue que le jeu de tête en football peut avoir des conséquences très dangereuses.

La recherche concluant cette affirmation sur le danger que peut comporter le jeu de tête sur le footballeur s’est basée sur une expérience effectuée par une série de vingt coups de têtes. Elle a été pratiquée par une série de dix-neuf joueurs propulsés par une machine à la vitesse d’un ballon tiré du point de corner.

Le constat a été que juste après cette séance de coup de tête, le footballeur subissait une diminution des fonctions cérébrales ainsi que de ses capacités de la mémoire chez le sujet.

L’université Stirling affirme que le footballeur de haut niveau peut perdre 41% à 67% de sa mémoire. Ce, après une séance de jeu de tête. Bien que cela soit temporaire.

La fédération Britannique de football autorisait à cet effet des études sur les possibles lésions entre le jeu de tête et les lésions cérébrales. Ce, dans le but d’établir les responsabilités sur la mort de Jeff Astle, ancien attaquant de West Bromwich Albion qui est mort en 2002 à l’âge de 59 ans. L’autopsie de son cerveau concluait un décès par encéphalopathie chronique due à un jeu de tête, selon le médecin.  Rappelons tout de même que ce club a vu évoluer en son sein Dieumerci Mbokani et Youssouf Mulumbu de la RDC.

(Hana Kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse