Médecine Sportive: Ce qu’il faut faire immédiatement en cas d’un choc

par -
0 384
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pour réduire le temps de blessure et la date de reprise des matchs ou en entrainement, la meilleure solution est, en cas de choc sur le terrain, de mettre en place le protocole GREC. Ce dernier est en réalité l’acronyme des mots « Glace, Repos, Elévation et Contention ». Ce protocole est en principe mis en place au début de certaines blessures. En effet, les blessures les plus fréquentes en football sont les « entorses » au niveau du genou et de la cheville. Une autre blessure fréquente en football est l’ « élongation » de la cuisse sous toutes ses formes. Dans le cas de ses trois lésions, le protocole GREC est indispensable et doit être mis en pratique le plus rapidement possible. Ce, afin de réduire le plus vite que possible les dégâts qui peuvent être occasionnés par la période d’indisponibilité.

Par ailleurs, un éclaircissement sur chaque lettre de cet acronyme permettrait de mieux appréhender le rôle du protocole GREC.

La glace est appliquée sur le secteur traumatisé afin de prévenir la douleur et réduire le gonflement. Ce, parce que la glace a la capacité de jouer le rôle de l’anesthésie et aide à refroidir la plaie. Elle limite aussi la décomposition de ladite plaie. Il est important de respecter le glaçage plusieurs fois par jour, soit trois à quatre fois. Et ce, durant plus ou moins vingt-cinq minutes. La position de la poche de glace devra totalement enrober le muscle ou l’articulation concernée. A cet effet, la glace en question doit être soit pilée, ou soit avoir de la glace en forme de petit poids et surtout éviter que celle-ci ne touche directement la peau. Aussi, car la glace provoque de brulure sur la peau. Le repos est indispensable et  totalement impératif pour un footballeur qui a eu un choc au niveau des endroits affectés. Il faut donc éviter de se servir des membres affectés pas des lésions ou des blessures, car cela pourrait rajouter sur le traumatisme existant d’autres problèmes.

L’élévation est la pratique selon laquelle le muscle ou l’articulation traumatisé soit isolé et en immobilité. Mais aussi en position de repos  lors de l’élévation de l’athlète. La jambe doit dans ce cas être en position allongée.

La contention ou compression du secteur traumatisé permet de réduire le gonflement de la zone traumatisé. A ce niveau, l’utilisation des bandes élastiques pour comprimer  le secteur traumatisé est conseillée.

Le protocole GREC permet donc de diminuer la douleur et aussi empêcher que la blessure ne s’aggrave.

(Hana Kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse