Médailles de mérite en culture: L’Unafoco se dit écartée et oubliée !

par -
0 566
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Union Nationale des Artistes Folkloriques du Congo (Unafoco) plaide pour la décoration des artistes tradi-modernes à l’instar de la cérémonie de remise des médailles de mérite de la culture et des arts organisée le mardi 29 décembre dernier au Palais du peuple, à Kinshasa. Dans un document adressé au ministre de la Culture et des Arts, le président de cette structure, Mbumba   Nzita, déplore que sa corporation qui a pignon sur rue soit encore de nouveau écartée et oubliée lors de la cérémonie de la décoration des artistes par les services de cette institution. Et cela malgré de multiples rappels faits à travers des mémorandums, des correspondances régulières relatives au recours des artistes folkloriques dans le cadre de leurs promotions et décorations adressées à l’intention du ministre de tutelle. Pour rappel, l’Union Nationale des Artistes Folkloriques du Congo est implantée dans toutes les vingt-six provinces de la République Démocratique du Congo, par le biais des comités provinciaux qui accueillent les autorités locales et centrales en visite à l’intérieur du pays, précise Mbumba Nzita dans ce document. En outre, il déplore la non-prise en compte des groupes folkloriques lors de différents séminaires et des ateliers organisés par le ministère de tutelle. L’Unafoco sollicite enfin la réhabilitation de l’artiste du folklore, un domaine culturel qui regorge des noms célèbres comme Ngombe Baseko mieux connu sous l’appellation de « Me Taureau », Mbumba Nzita et tant d’autres. Il sied de souligner en conclusion que Me Taureau, en plus de la médaille, il a obtenu une voiture Jeep en qualité d’un des plus âgés.

(Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse