« Mbote Souriez », un nouveau-né dans le monde des médias

par -
0 275
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Nouveau-né dans l’espace médiatique congolais, le magazine « Mbote Souriez », dont l’éditeur n’est autre que M. Jean-Claude Eale, se définit comme un magazine du voyageur. Il permet d’apprécier les splendeurs du Congo et de la belle planète terre. Les endroits féériques, les plus beaux sites d’évasion, non seulement à travers le Congo mais le monde, les hôtels douillets, les restaurants capables de contenter les gourmets les plus exigeants… sont dans ce document.

C’est hier, sur l’avenue de la Justice et au siège de l’agence CMCT TCG qu’a été présenté à la presse, le magazine « Mbote Souriez ». Tout a commencé par le mot de circonstance  de M. Djenny Kabeba, qui a indiqué que son magazine était un véritable papyrus  esthétique. Et ce, avant de souhaiter la bienvenue à l’assistance. Elle a été suivie par le Directeur de publication de ce magazine, M. Pâris Baletula, qui a lu le discours de l’éditeur, M. Jean-Claude Eale, en voyage.

Dans son discours, il n’a pas tardé à fixer l’opinion sur la nature du magazine, qui s’adresse à l’intelligentsia et aux capitaines d’industries. « Né dans l’univers du rêve d’Icare, ‘’Mbote Souriez’’ est avant tout le magazine de l’actualité des compagnies aériennes, dont il relaie les performances, les horaires et les offres promotionnelles », dit-il, avant d’ajouter que sa finalité consiste à égayer le voyageur Premium et à informer sur tout ce qui peut l’intéresser lors de son séjour, non seulement en Rd Congo, mais aussi dans les grandes places d’affaires du monde.

222 pages, 216 pages intérieures et 6 pages de couverture pour amplifier les visuels ses sponsors, « Mbote Souriez » donne rendez-vous à ses lecteurs et abonnés tous les deux mois, pour déguster tout ce qui sera apprêté. C’est dans ce contexte que plusieurs rubriques évoquent l’univers du voyage et de l’aéronautique civile. Cockpit pour les capitaines d’industries. Hublots pour les bons coins à visiter, à fréquenter, Destination pour suggérer des villes du monde à découvrir, même le temps d’une escale, …

Vitrine d’une Rdc en pleine mutation, notamment avec le double boom minier et immobilier, dont la multiplication des supermarchés et malls, n’est qu’un épiphénomène, le magazine étale avec goût ces bâtisses de rêve, fruits de l’effort des fils et filles dynamiques, dont les talents pluriels contribuent au rayonnement international du Congo.

Ainsi, businessmen-women, artistes épatants-épatantes, inventeurs-inventrices, sportifs et sportives de haut niveau, … tous ceux, toutes celles qui se distinguent en cultivant les vertus de l’excellence sont dans « Mbote Souriez », bouquet esthétique de grandes réussites individuelles et collectives, en même temps, ode à l’évasion au sortir d’une négociation serrée ou en escale entre deux vols.

Remis aux ambassades

Soulignons que « Mbote Souriez » ne sera pas simplement distribué en Rd Congo. « Notre ambition est de le mettre à disposition de nos ambassades pour donner une juste idée de ce que le Congo est au 21ème siècle », martèle Pâris Baletula, qui insiste sur le fait que la version digitale, que nous avons déjà envoyé à un échantillon de congolais de l’extérieur a recueilli des compliments qui nous encouragent à ne pas dormir sur nos lauriers pour ne pas décevoir cette adhésion enthousiaste à la cause d’un grand Congo. Au même moment, un site internet est préparé avec l’avantage d’apporter une version online aux abonnés.

Ici, le magazine  interpelle les compatriotes de l’étranger, qui devraient revenir dans leur pays pour profiter des merveilles naturelles et touristiques du Congo. Au lieu d’aller à Marrakech, à Miami, ils devraient revenir ici visiter les magnifiques parcs et nombreux sites d’évasion et de délassement. En effet, si les sites du Sud et Nord-Kivu sont célèbres, si la bande côtière de Moanda est de plus en plus appréciée, avec des aménagements hospitaliers et luxueux comme la Beviour, si les sites de l’ex-province du Katanga sont aussi bien connus, en réalité, aucune province de la Rdc n’est démunie en la matière. Magazine non payant, « Mbote Souriez » sera trouvé partout et le prochain numéro est annoncé pour septembre et un numéro spécial pour les fêtes de fins d’année.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse