Matete: La Linaseco dénonce la collecte de taxes par des personnes non identifiées

par -
0 428
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Ligue nationale des souverains électeurs congolais, Linaseco exprime sa reconnaissance aux autorités municipales de Matete, qui ont rendu sans heurt l’implantation et l’opérationnalité dans l’entité, de cette structure de la société civile. M. Falashi Galenga Camille qui a livré cette information, est Vice-président provincial de Kinshasa et auditeur national de cette structure. « La Linaseco ( ses membres et son président national Mgr Katubadi Nkole Célestin) salue et remercie le bourgmestre de la commune de Matete qui a accordé des facilités nécessaires au nouveau moteur de dénonciation des antivaleurs qu’est la Linaseco. « Avec cette ouverture, l’autorité municipale a démontré que c’est à la base que le souverain primaire doit se familiariser aux valeurs nobles dont notamment l’exercice de liberté.(…) », a-t-il relevé

Il y a peu, en effet, la structure avait crié haro sur des personnes non identifiées collectant des taxes aux marchés de nuit de cette municipalité. « Ils se présentent sous le couvert de l’administration communale, mais sans convaincre des vendeuses et vendeurs qui crient aux tracasseries. Nous avons été à la commune de Matete où nous avons fait part aux autorités de certaines irrégularités courantes. Des particuliers font la ronde des marchés de nuit et perçoivent forfaitairement d’une table à l’autre, des montants qu’ils assimilent aux taxes. A qui profite cet argent collecté jusqu’à 22heures(…) ? », s’est interrogé l’orateur. Pour l’heure, la structure qui ne ferme pas l’œil, attire l’attention de l’autorité sur une double situation malheureuse : des chauffeurs de véhicules remorques qui, rentrant du Bas Congo avec des charges, stationnent entre la chaussée et les caniveaux et détruisent ces derniers. En plus de cela, l’éclairage public implanté en certains endroits de la commune de Matete ne répond plus, des câbles ayant été emportés nuitamment par des inciviques.

L’ONG qui fait des intérêts de souverains électeurs son cheval de bataille, remonte en novembre 2011. Elle est présente à travers les provinces. Celle de Kinshasa est tenue par M. Kipulu N’Zafu Cyrille.

L’orateur a précisé que pour ne pas laisser les antivaleurs ronger de l’intérieur la démocratie congolaise, la Linaseco s’emploierait continuellement à remplir sa mission, celle consistant notamment à dénoncer.

 

(Payne)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse