Matata Ponyo réceptionne le 1er avion de Congo Airways

par -
0 1164
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Le Premier ministre Matata Ponyo Mapon a réceptionné hier à l’aéroport international de N’Djili le premier avion de la compagnie Congo Airways. Il s’agit d’un appareil de nouvelle génération, moderne, avec les conditions de sécurité maximum. L’avion a été payé cash à la compagne d’aviation italienne (Alitalia), à 25 millions de dollars Us, preuve que la Rd Congo est capable aujourd’hui de faire face à ses engagements

* L’avion porte le nom de l’ancien Premier ministre Patrice-Emery Lumumba, signe que le président Joseph Kabila est attaché à la patrie, à la nation, à l’unité nationale et qu’il y a là un symbole vivant du patriotisme et du nationalisme. Cet avion va avoir comme avantages de casser le monopole sur le marché et d’offrir aux Congolais de très bonnes conditions de voyage et une sécurité au maximum

 

En République démocratique du Congo, un vent nouveau souffle sur la terre, avec l’achat des bus Transco et Esprit de Vie, sans oublier les 18 locomotives achetées grâce au fonds de la Banque mondiale ; sur mer, avec la réhabilitation et la mise en marche de l’ITB Kokolo, et il ne restait qu’au ciel pour à son tour emboiter le pas. Ainsi, le premier aéronef de Congo Airways est enfin là. Il a atterri à l’aéroport international de N’Djili et tout le monde l’a vu. Il a été reçu par le Premier ministre Matata Ponyo Mapon, accompagné d’une brochette de ministres, de députés nationaux, de responsables de la compagnie et d’autorités de la Régie des Voies Aériennes (RVA). Il est la preuve vivante de la détermination du Gouvernement de la République d’améliorer les conditions de transport des milliers des Congolais. Et au-delà, casser le monopole de ceux qui avaient pensé à tort que la Rd Congo était un terrain conquis pour fixer les prix à leur guise sans tenir compte d’aucun paramètre économique.

Après avoir visité cette merveille technologique, les impressions  du Premier ministre ne devraient être que très satisfaisantes, parce qu’on est en train de vivre là la renaissance effective de la Rd Congo et ce, conformément à la volonté du chef de l’Etat et sa vision de la Révolution de la Modernité. Aujourd’hui, dit-il, nous avons un avion, je viens de parler au Commandant de bord, qui est un professionnel du métier et qui nous dit qu’il s’agit là d’un appareil de nouvelle génération, un appareil moderne, avec les conditions de sécurité maximum. C’est ce que le président avait dit, la Révolution de la Modernité nous la vivons dans les actes. Vous savez, Air Zaïre est décédé, Congo Airways vient renaître des cendres de Air Zaire. C’est un message fort. En deux mots, cela veut dire que la Rdc est partie et pour de bon.

Et de renchérir, il y a une signification profonde, historique et patriotique. Vous savez, Kabila est très attaché à la patrie, il est très attaché à la nation, à l’unité nationale et là, nous avons un symbole vivant du patriotisme, du nationalisme. Lorsqu’il choisit le nom de Patrice-Emery Lumumba, c’est un message fort qu’il envoie à tous les Congolais, un peu plus de 75 millions d’habitants pour dire que nous sommes unis et que le combat nous pouvons le gagner tout en étant uni.  Patrice-Emery Lumumba, c’est le symbole de l’indépendance politique, de l’unité nationale, c’est un héros national et aujourd’hui il renaît avec cet espoir d’un peuple qui veut bâtir son pays plus beau qu’avant.

Et le Premier ministre d’affirmer que l’avion a été acheté cash. Ceci pour vous dire que la Rdc est capable aujourd’hui de faire face à ses engagements. Près de 25 millions de dollars Us qui sont sortis du Trésor public. Donc, tous les 75 millions des Congolais peuvent se reconnaître dans ces 25 millions de dollars Us. Et je dois vous dire que la moyenne des avions que vous voyez circuler dans notre pays est de 2 millions de dollars us. Et cet avion est de 2007, et donc il a moins de dix ans. Les avions qui volent aujourd’hui en Rdc, la moyenne est de 20 ans.  Allez comprendre le message que Kabila envoie à la population congolaise.

Il porte le nom de Patrice-Emery Lumumba

Cet Airbus A320 qui a été mis en circulation pour la première fois en 2007 porte le nom de l’ancien Premier ministre, Patrice-Emery Lumba. Une façon pour le président de la République d’honorer ce digne fils du pays. Là-dessus, plusieurs réactions positives ont été enregistrées. Des Congolais ont réagi et dans leur majorité, ils saluent ce geste du Président de la République. Pour un citoyen congolais qui a requis l’anonymat, c’est une grande joie pour la population congolaise. « Comme je l’ai toujours dit à ce qui aiment fréquenter les réseaux sociaux, il n’y a plus de Bloumental à chercher ailleurs. Au Congo aujourd’hui, on a de véritables Bloumental, les fils de ce pays qui ont étudié à l’UNIKIN et qui ont fait leur preuve (Premier ministre). Un avion neuf, c’est une première dans l’histoire de ce pays », dit-il, avant de souligner que Matata Ponyo a utilisé les ressources nationales, l’impôt du contribuable congolais pour produire ce que vous venez de voir aujourd’hui et le monde entier en parlera. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’être congolais et fier de regarder nos partenaires africains.

Pour le député national Christophe Lutundula, cela signifie que lorsqu’on travaille pour son peuple, lorsqu’on est acquis à la démocratie, aux valeurs humanistes, lorsqu’on se sacrifie pour son peuple, même 100 ans après, il vous sera toujours reconnaissant.  C’est un signe d’encouragement pour nous les politiques, pour nous les députés. « Je me réjouis du fait que cet honneur donné à Lumumba me donne davantage du tonus pour garder la voie de l’objectivité,  de l’engagement pour la cause de la nation, du désintéressement pour servir le pays et du respect de la vérité, parce que Lumumba  a respecté la vérité.  En tant que député élu du Sankuru, de la circonscription électorale de Katako-Kombe, je me dois de remercier le président de la République, le Premier ministre et le Gouvernement qui, une fois de plus, envoient un signal de reconnaissance, d’hommage et d’honneur, à mon territoire et au Kasaï-Oriental. »

Quant à Lambert Mende, ministre de la Communication et Médias, « nous sommes émus que le président et le Premier ministre aient choisi d’honorer le premier ministre avec cette acquisition. Ça nous montre le travail qui a été abattu par le Premier ministre Lumumba, dont nous sommes les disciples, les partisans  et qui a lutté pour l’indépendance économique de ce pays et de l’indépendance politique. »

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse