Matata Ponyo échange avec les ambassadeurs Belge et Suisse

par -
0 507
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il s’agit de Bertrand de Crombugghe pour la Belgique et Siri Walt pour la Suisse. Celui de la Belgique a dit qu’il est venu présenter ses lettres de créance au Président de la République et c’était tout à fait normal qu’il rencontre le Premier ministre Matata Ponyo, pour échanger avec lui sur les relations bilatérales entre les deux pays. « Nous avons eu un entretien extrêmes sur le ton de l’amitié, la bonne entente avec le projet d’établir une bonne coopération entre la Belgique et la Rdc et je dois dire que c’était un entretien plein de franchise, comme il sied entre les deux pays qui se connaissent et qui ont exprimé le souhait de travailler ensemble », a indiqué M. Bertrand, avant d’ajouter que les sujets ont été davantage de l’ordre économique des opportunités d’investissements des activités des belges dans l’économie congolaise et de potentiel que la coopération décèle encore et qu’il chercherait volontiers à développer lors de son mandat en Rd Congo.

Il a avoué avoir rencontré quelqu’un qui a au moins l’expérience et qui est réputé pour la bonne gestion de l’économie congolaise, qui a fait es preuves comme ministre des Finances et comme Premier ministre. Il a reconnu que le Franc congolais s’est stabilisé pendant ces quatre dernières années, que les recettes fiscales sont entrées régulièrement et que le Congo fait face actuellement à une crise économique difficile et grave. « J’étais très intéressé par l’analyse qu’il a faite de développement récent. Je crois que nous avons une inquiétude comme pour l’avenir économique de ce pays et nous allons travailler pour essayer de trouver des réponses », souligne-t-il.

Quant à M. Siri Walt, il a dit qu’il voulait se présenter et parler des relations bilatérales entre la Suisse et la Rd Congo. « Je lui ai parlé de nos projets de coopération qu’on a dans ce pays. On a aussi parlé de notre coopération dans el domaine de l’économie et de nos projets dans le domaine de la coopération à l’Est du pays et d’un autre projet dans le domaine de migration », martèle-t-il, avant de dire que maintenant on doit se focaliser sur le développement et on espère bien sûr que la situation va se stabiliser davantage pour les investisseurs, qui en principe s’intéressent à ce pays. Il avoue avoir trouvé son interlocuteur très intéressant, qui a beaucoup fait pour ce pays dans ses années passées de fonction et on a aussi parlé de la situation macroéconomique qui s’est beaucoup améliorée.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse