Massacres de Beni: Sheik Ali Mwinyi Mukuu dénonce la campagne d’intoxication contre l’Islam

par -
0 594
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Islam, religion de paix,  n’est pas à confondre avec le terrorisme, et ne peut pas se réjouir de la souffrance de tout être humain, c’est ce qu’a déclaré hier jeudi le président de la Communauté musulmane du Congo (COMUCO) à l’autorité provinciale du Nord-Kivu, représentée par le ministre provincial de l’Intérieur et Sécurité. Sheik Ali Mwinyi Mukuu qui réagissait à la situation qui sévit à Beni avec en toile de fonds l’activisme des islamistes terroristes ougandais des ADF, précise que tout mal même sans cause à l’endroit de ton semblable enclenche la colère de Dieu. D’où la nécessité d’appeler les ADF à la repentance avant qu’Allah ne réagisse.

« Nous sommes venus parler avec l’autorité sur ce qui se passe à Beni. Nous sommes venus lui exprimer nos condoléances, surtout lui exprimer notre solidarité avec les victimes. Mais nous condamnons un certain langage mensonger qui a tendance à nuire à l’Islam», dit-il, avant de fustiger certaines déclarations fallacieuses qui ont tendance à faire soulever les chrétiens contre les musulmans.

Et de renchérir, nous ne sommes pas d’accord avec ces déclarations et nous sommes venu l’exprimer à l’Autorité provinciale. Nous sommes main dans la main avec les autorités en place pour combattre notre ennemi commun. Vous savez que celui qui a tendance à nuire à l’Islam peut toujours dire cela. Nous sommes des musulmans et en tant que tel, on ne peut jamais prendre une arme pour tuer quelqu’un ou décapiter quelqu’un sans cause. Ça ce n’est pas ça l’Islam. Le vrai Islam est connu, insiste-t-il, c’est la paix, la tranquillité et nous vivons calmement avec tous nos frères. Il y a aussi des chrétiens qui ont été capturés, et on ne dira pas qu’ils sont musulmans ! Il a demandé aux musulmans d’être tranquilles, parce qu’eux-mêmes savent que l’Islam n’est pas égal au terrorisme, parce que l’idéal est de mieux vivre avec leurs frères chrétiens. Il a lancé un message de paix, de solidarité et de tranquillité à tous les musulmans et aux non musulmans, surtout qu’on est tous fils d’Adam et nous prions un seul Dieu, la destination, c’est le paradis.

Disons que par rapport à la situation sécuritaire dans la partie nord de la province du Nord Kivu, des voix se lèvent pour condamner la barbarie humaine et le cycle de violence marqués par des actes de justice populaire qui émaillent cette partie de la province du  Nord-Kivu. De la classe politique jusqu’à la notabilité locale, la consternation est totale après que deux femmes soient brulées vives dans la ville commerciale de Butembo mercredi dernier.

D’abord au bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo (BUREC) par le biais de la coordination de la Jeunesse, à travers un communiqué rendu public à Goma, condamne ces actes de justice populaire. Mumbere Lwanzo estime que l’essentiel, que les suspects soient remis à l’Etat congolais. « Le peuple veut encore tremper dans l’ethnicisation. Les jeunes patriotes doivent être vigilants, mais cette vigilance ne doit pas conduire vers la justice populaire », conseille-t-il.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse