Masisi/Nord-Kivu: Quatre présumés braqueurs des fonds destinés à la paie des enseignants mis aux arrêts

par -
0 754
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les éléments de la Police nationale congolaise ont mis la main sur une bande des jeunes auteurs présumés braqueurs des fonds destinés à la paie des enseignants du territoire de Masisi. Quatre d’entre eux ont été présentés lundi à la presse à Goma par le Général Vital Umiya Awachango, le Commissaire provincial de la Police au Nord-Kivu.

Leur arrestation est intervenu la semaine achevée, quelques jours après leur forfait qui avait coûté la vie à un policier, deux blessés et 200 millions de francs congolais (217 400 dollars américains) emportés lors du braquage d’un véhicule de l’ONG catholique Caritas, qui transportait les salaires des enseignants du territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu.

Le véhicule de la Caritas était tombé samedi 29 novembre dans une embuscade d’hommes armés non autrement identifiés entre la localité Kingi et la cité de Sake, 35 km à l’Ouest de Goma, alors qu’il se rendait à Kitshanga, où la Caritas devrait procéder à la paie des enseignants de Masisi, Nyanzale et Pinga dans le Walikale.

Pour le Général Vital Awachango qui appelle à la collaboration des uns et autres pour l’éradication des cas de braquage au Nord-Kivu, ces auteurs présumés font parti d’une bande d’une quarantaine d’inciviques qu’il faut neutraliser. Cependant, des robustes enquêtes sont en cours pour arrêter leur circulation’.

D’après des sources du service de contrôle des paies des enseignants, la rémunération était destinée à environ 1 400 enseignants qui jusqu’à ces jours demeurent non payés.

L’ONG catholique « Caritas » qui assure le relais de paiement des enseignants dans des zones non couvertes par des banques commerciales en RDC déplore avoir à maintes fois été victime de braquages de leur convoi de transport d’argent au Nord-Kivu.

Tout au début de l’année 2015, un véhicule de la Caritas qui transportait les salaires des enseignants de Walikale avait également été attaqué. Tout comme en 2013 l’argent avait été emporté.

(Pascal Mulegwa/Goma)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse