Mariage des enfants: Des chefs traditionnels acceptent d’accompagner la ministre Lucie Kipele

par -
0 500
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A l’issue d’une audience leur accordée la semaine dernière, des chefs coutumiers se sont engagés à soutenir la ministre de la Femme, Famille et Enfant dans son combat contre le mariage des enfants. Garants des traditions congolaises, ils ont assuré à la ministre Lucie Kipele de s’y impliquer activement dans l’interdiction de cette odieuse pratique. Aussi ont-ils promis leur accompagnement sans faille, dans sa lutte contre les violences faites à la femme.

La ministre de la Femme, Famille et Enfant, Mme Lucie Kipele Aky Azua a reçu, mercredi 25 novembre dernier dans son cabinet de travail, une délégation du Regroupement des chefs coutumiers de toutes les vingt-six provinces de la République démocratique du Congo, membre de l’Association nationale des autorités coutumières du Congo (ANATC).

Ces derniers étaient allés présenter leurs civilités à la ministre nouvellement nommée, la féliciter pour sa nomination. Ils ont saisi cette opportunité pour adresser des félicitations au Président de la République « pour ce choix judicieux ». « Parce que nous sommes (ses) papas de toutes les provinces du pays », ont-ils clamé.

A en croire le porte-parole de ce regroupement, les viols dont on parle ça et là, sont, le plus souvent, perpétrés chez eux, dans leurs milieux respectifs. Ce sont eux qui vivent ces viols au quotidien, a-t-il dit. Voilà pourquoi, sont-ils allés rencontrer Mme la ministre pour la rassurer de leur accompagnement sans faille dans sa lutte contre les violences faites à la femme, et dans ce même cadre, ils rassurent aussi d’accompagner le Président de la République dans son action.

Les chefs coutumiers reprochés pour le mariage des enfants

« Nous sommes très ravis de l’accueil nous réservé par Mme la ministre », a dit le porte-parole des chefs coutumiers. Il a indiqué que Mme la ministre leur a adressé un reproche par rapport au mariage précoce des enfants, puisque, très souvent, ce sont les chefs traditionnels qui l’autorisent. Elle a insisté sur ce point et les chefs coutumiers disent avoir assuré leur soutien à la ministre Kipele, et ils vont l’accompagner dans ce combat contre le mariage des enfants.

D’autant plus que, reconnaissent-ils, ils ont le pouvoir d’instruire à leurs sujets de ne plus marier ni faire marier des filles de moins de 18 ans dans leurs circonscriptions respectives. « Ce sont des pratiques à abolir. Voilà la vraie raison de notre visite, nous voulons l’accompagner dans sa lutte contre les violences faites à la femme et contre le mariage des enfants et aussi soutenir ses actions. Ce, à travers toutes les vingt-six provinces. Elle a notre soutien et nous l’invitons à venir nous visiter », a déclaré le porte-parole de ces chefs traditionnels des vingt-six provinces de la Rdc.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse