Marche populaire du 11 juin 2016: Lambert Mende sollicite l’implication d’Aubin Minaku

par -
0 1247
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En sa qualité d’initiateur du parti politique Convention des Congolais Unis (CCU), qui est un parti membre de la Majorité Présidentielle (MP), Lambert Mende, ministre de la Communication et Médias et porte-parole du Gouvernement a  conduit une délégation de la haute direction du parti auprès de l’honorable président de l’Assemblée nationale, qui est en même temps Secrétaire général de la MP, à l’effet de parler avec lui de grandes manifestations qui se profilent à l’horizon et qui sont préparées sur l’ensemble du territoire national sur quelques thèmes bien précis sur lesquels ils ont eu à approfondir hier  le contenu.

Le premier sujet étant le soutien à cette initiative que le chef de l’Etat a prise, de convoquer le dialogue national inclusif ; le 2ème thème étant celui du soutient aux FARDC qui se dévouent dans l’Est du pays et au grand nord au secours de nos pauvres populations martyrisées par une force terroriste étrangère. Le 3ème sujet étant lié à cette extraversion de plus en plus questionnable du débat et de la réflexion politique. En effet,  56 ans après l’indépendance, il y a des compatriotes, des frères et des sœurs qui croient qu’ils doivent aller à Bruxelles, l’ancienne métropole, entre Congolais pour parler du Congo. C’est qui est tout à fait contraire au message de Patrice-Emery Lumumba, testament qu’il nous a laissé, selon lequel l’histoire du Congo doit désormais être écrite au Congo et non plus jamais à l’étranger.

Ceci pour dire que toutes les forces de progrès au sein de la MP étaient venues pour dire leur  besoin de voir inclure cette conscientisation de la masse dans cette action globale qui aura lieu sur l’ensemble du territoire national, et enfin « je crois qu’il y a un quatrième thème, qui est celui de la conscientisation de tous les groupes, qu’ils soient  de la société civile, de la Majorité Politique congolaise à prendre part à ces manifestations qui doit avoir lieu parce que nous devons aujourd’hui recadrer son histoire, récupérer son auto-détermination face à tous ceux qui veulent s’immiscer dans la définition de la situation en Rdc », dit-t-il.

La CCU avait décidé de s’impliquer dans l’ensemble de programmes que la MP a décidés. « Vous savez qu’il y a toute une longue série d’activités que nous avons décidé d’entreprendre. Il y a des activités particulières, comme celle que nous avons menée le 4 juin 2016. Maintenant ici nous sommes venus parler des activités qui seront menées globalement avec les autres », a expliqué le ministre.

Déjà hier dans son édition, l’Avenir écrivait ceci : « Après l’échec du plan concocté dans l’ile de Gorée, en République du Sénégal où les ennemis de la République Démocratiques du Congo avaient planifié de se payer les services de quelques hommes et femmes politiques de la RDC qui avaient fait le déplacement de Dakar, pour déstabiliser les Institutions légalement établies, c’est maintenant le tour de Bruxelles, ce pays métropole, où est convoqué, du 07 au 08 juin une réunion des opposants pour décider du sort du Congo-Kinshasa, une manière impériale de contredire le héros national Patrice Emery Lumumba qui, de Bruxelles avait, de son vivant, déclaré que l’histoire du Congo s’écrira par les Congolais au Congo et non ailleurs ».

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse