Marche de soutien au chef de l’Etat

par -
0 983
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

CNC/Kabinda derrière J. Kabila

Pius Muabilu pour l’Autorité morale de la MP

*Après la fronde du Groupe dit G7, la maison présidentielle semblait être secouée de l’intérieur, fragilisée parfois par ces départs. C’était sans compter avec la forte mobilisation du Congrès National Congolais (CNC) dans l’actuelle province de Lomami. Jeunes et vieux, travailleurs et élèves se sont massés le long des avenues qui jonchent la Ville de Kabinda, brandissant les effigies du président de la République Joseph Kabila Kabange et du député national Pius Muabilu Mbayu Mukala, pour un soutien tous azimuts à l’Autorité morale de la Majorité présidentielle

* Kabinda, ville héroïque qui a mis fin à l’aventure de la rébellion du RCD/CNDP n’est pas aussi prenable par les frondeurs du G7, voire même l’implantation des partis politiques assimilés aux frondeurs. La population de cette nouvelle province ne peut que se réjouir et le chef de l’Etat peut se frotter les mains d’avoir une province entièrement acquise à sa cause

Un seul mot était sur les lèvres des ressortissants de la province de Lomami au chef de l’Etat Joseph Kabila « merci ». Ce mot court, mais plein de signification en dit beaucoup pour ce peuple longtemps meurtri par l’injustice sociale. « Merci pour nous avoir donné notre province », disent les Kabindais. La marche de soutien au chef de l’Etat dans cette nouvelle province est la preuve éloquente de la fidélité, la loyauté et la discipline de ce peuple aux idéaux du président de la République.

La marche de ce mardi 29 septembre 2015 dans la ville de Kabinda en dit beaucoup pour l’initiateur du Congrès National Congolais, l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala, qui a volé presque la vedette à d’autres partis de la Majorité présidentielle. Après la fronde du Groupe dit G7, la maison présidentielle semblait être secouée de l’intérieur, fragilisée parfois par ces départs, mais il faut compter avec la forte mobilisation du Congrès National Congolais dans l’actuelle province de Lomami. Jeunes et vieux, travailleurs et élèves se sont massés le long des avenues qui jonchent la Ville de Kabinda brandissant les effigies du président de la République et du député national Pius Muabilu Mbayu Mukala, pour un soutien tous azimuts à Joseph Kabila.

Les sources dignes de foi nous renseignent que Kabinda, ville héroïque qui a mis fin à l’aventure de la rébellion du RCD/CNDP n’est pas aussi prenable par le Groupe dit G 7, voire même l’implantation des partis politiques assimilés aux frondeurs.

C’est dans cette perspective que le Congrès National Congolais Fédération de Kabinda est descendu dans la rue à travers la marche de soutien au président de la République. Joseph Kabila qui s’y est rendu plus d’une fois, a mis fin au calvaire des femmes rurales avec l’implantation des puits d’adduction d’eau. Par ce programme, les femmes ont mis un terme aux longues distances qui séparaient le lieu d’habitation, en l’écourtant par ces puits d’adduction d’eau.

Calicot à l’effigie du président national Pius Muabilu Mbayu Mukala, drapeau du parti CNC à la main, tambours battant et trompettes aux lèvres, le parti cher à l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala s’est hissé en pole position à cette marche de soutien au chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange. Sur les pancartes à l’effigie du président de la République, l’on pouvait lire :« un bilan qui rassure un projet porteur d’espoir ».

Désormais, avec ses 26 provinces dont celle de Lomami, la population de cette nouvelle province ne peut que se réjouir et le chef de l’Etat peut se frotter les mains d’avoir une province entièrement acquise à sa cause. Et ce, grâce aux efforts fournis par le Congrès National Congolais (CNC). Parti membre de la majorité présidentielle, le CNC attend conquérir à travers les élections à la base, les animateurs qui vont diriger la Lomami. A en croire la population, « oser parler en mal du président de la République, c’est ni plus ni moins provoquer la colère de la population ; c’est révolter la population. Comment critiquer un homme qui nous a donné notre propre province ? », déclare la jeunesse du Congrès National Congolais. Dans la foulée, les femmes renchérissent pour dire merci à celui qui a mis fin à leur calvaire en leur donnant de l’eau potable 24/24.

Ces femmes du CNC croient fermement à la volonté du président de la République par la création d’emplois dans cette nouvelle province, disent-elles.       

En réalité, aux dires des manifestants, le G7 n’a pas droit de cité dans la province de Lomami, ni dans la ville de Kabinda. La marche, apprend-on, est contre le G7, car toute la ville de Kabinda est descendue pour soutenir sans équivoque Joseph Kabila Kabange, lui dire d’aller de l’avant à ne pas prêter oreille à ce que les Kabindais appellent « gesticulations fallacieuses du G7 ». Tous les partis membres de la Majorité présidentielle implantés dans la province de Lomami se sont déployés pour soutenir le président de la République, mais un seul parti a fait la différence, à savoir le CNC qui a su bien habiller ses membres en T-Shirt blanc à l’effigie du président national Pius Muabilu. « La manière dont le CNC a réussi la mobilisation massive de ses militants lors de cette marche a semblé provoquer la jalousie des autres partis membres de la MP. Tout le monde a constaté que c’est le CNC qui a amené le plus grand nombre de militants ; une forêt de drapeaux, des T-Shirt, des drapelets, des écharpes aux couleurs du parti, le tout sur un rythme des fanfares exceptionnelles du parti », indique le correspondant dans cette province.

Témoin de la grande marche mobilisée par le Congrès National Congolais, le correspondant dans cette province nous indique que la Fédération de Kabinda CNC dirigée par l’avocat Kanyama Mutamba ne cesse de surprendre plus d’un par son sens d’organisation. Il a précisé que ce jeune avocat au sang chaud et bouillant ne ménage aucun effort pour s’opposer farouchement à tout celui qui est contraire aux idéaux de Joseph Kabila Kabange. C’est au rythme de la chanson telle que « Mwana kayukile Kabila, eh ! Kabila dja lelo wa yuka », a-t-il entonné devant les militants du Congrès National Congolais. A la fin de la marche, un mot a été dit par le président de la Fédération de Lomami, qui a remercié le chef de l’Etat qui a donné à la Lomami sa province.

 

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse