Marc Manyanga : «La population reconnait en J. Kabila le pacificateur…»

par -
0 722
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est la mention lisible sur une grande affiche devant le gouvernorat du Kasaï, marque d’une grande estime des kasaiens en la personne de Joseph Kabila Kabange, chef de l’Etat. En effet très attendu à Tshikapa, le Président de la République y est arrivé par route lundi 12 juin dernier vers 19h30 locale, après qu’il soit accueilli chaleureusement à la porte d’entrée de cette province, au pont Loange par le Gouverneur du Kasaï, Marc Manyanga, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité sous les applaudissements de milliers des Kasaiens.

C’est une première visite de travail et de consolation dans la province du Kasaï par le fait qu’elle s’organise depuis le démembrement et les atrocités perpétrées par les miliciens se réclamant de Kamuina Nsapu. Le président de la République est descendu au sortir du Pont Tshikapa de sa peek up, qu’il conduisait depuis Kinshasa, devant une haie protocolaire débordée par la foule qui l’attendait depuis la matinée.

Joseph Kabila marche à pied sur près de 2 km sur la nationale n°1 passant par la Lumumba de Tshikapa, accompagné par la foule en liesse, unie comme un seul homme derrière son Gouverneur Marc Manyanga, malgré la tombée de la nuit.

Joseph Kabila à l’écoute des Kasaiens

Mardi 13 juin, une journée chargée pour le chef de l’Etat Joseph Kabila, qui se livre à l’écoute des kasaiens. Il a reçu en audiences entre autres personnalités et groupes sociaux, les Députés provinciaux, les chefs coutumiers, les Députés nationaux, la société civile dans sa diversité, les associations féminines et la jeunesse. Il ressort de ces entrevues que tous ont tenu à exprimer au chef de l’Etat les remerciements et la gratitude des Kasaiens pour son implication personnelle à l’avènement de la Province du Kasaï.

Ils ont loué à sa juste valeur  les réalisations dont la population du Kasaï est aujourd’hui bénéficiaire en termes d’œuvres à caractère social et à impact visible. C’est entre autres, les grands projets réalisés dans la province du Kasaï, notamment  l’électrification de la ville de Tshikapa, la construction de l’usine de captage, traitement et distribution d’eau potable du centre de la regideso  Tshikapa, l’asphaltage de la route nationale, de Loange à Lova, des ponts sont jetés sur les rivières Loange et Lova désenclavant ainsi la province, l’asphaltage de la Lumumba dans la ville. Autant d’œuvres que la population a bénéficié du régime Kabila.

La question liée à la guerre, une guerre injuste imposée à la province du Kasaï a été longuement évoquée au cours de ces audiences. Cette guerre qui est partie d’ailleurs, a causé des dégâts incommensurables  telles les tueries en masse, la décapitation des chefs coutumiers et population, les destructions méchantes, le déplacement massif de la population, la perturbation des systèmes sanitaires et éducatifs. Ils ont salué les efforts du chef de l’Etat pour avoir déclaré le Kasaï une zone opérationnelle, ayant permis aux forces armées de récupérer bon nombre de localités et villages hier sous l’empire des miliciens opérant sous le faut label de kamuina Nsapu. Tout en déplorant que la population de certains villages continue à vivre en brousse par   peur  soit des forces de l’ordre, soit par les représailles des miliciens. Les chefs coutumiers, les jeunes et la société civile ont pris l’engagement de sensibiliser la population à la prise de conscience et surtout à dire non à cette pratique des forces du mal.

Tous les interlocuteurs du chef de l’Etat ont été émus par l’engagement du Président de la République à pouvoir éradiquer les dernières poches de résistance dans les heures qui suivent pour que le Kasaï puisse recouvrir la paix, la quiétude et la sécurité. Le président de la République a invité tout le monde à l’unité et à la cohabitation pacifique, a lâché le chef de groupement Ngala Nsenda.

Le chef de l’Etat inaugure l’usine d’eau

Peu avant de quitter la ville mercredi dernier, le Président de la République a inauguré l’usine de captage, traitement et de distribution d’eau potable de la Regideso/Centre de Tshikapa, en présence d’une foule nombreuse. Après la coupure du ruban, Joseph Kabila visite et admire cette gigantesque œuvre bâtie en pleine ville de Tshikapa. De la Regideso à Dibumba devant l’école primaire Ngolo, Joseph Kabila fait plaisir à la population en marchant une fois de plus à pied sur une distance de plus ou moins 3 Km et est débordé par une marée humaine chantant la paix et exprimant sa volonté de voir Kabila rester au pouvoir le plus longtemps possible « Umela », dit –on.

De là, le chef l’Etat prend place à bord de sa Jeep, direction Kinshasa par route. Le gouverneur de Province l’accompagne jusqu’à Loange, limite avec la province sœur de Kwilu.

Marc Manyanga, l’homme le plus heureux  du Kasaï

Le gouverneur du Kasaï ému par l’accueil très chaleureux réservé au Président e la République en visite  de réconfort moral et de compassion à la population de la province du Kasaï, remercie pour sa part et de tout cœur la population de la ville de Tshikapa et au-delà, celle de la Province toute entière, qui a démontré tôt son attachement aux idéaux de paix et de développement chers au Président de la République.

Tout en exhortant la population dans sa diversité à rester plus que jamais vigilante et une, car ajoute-t-il, « ensemble nous irons plus loin, ensemble tout devient possible ». A en croire le gouverneur,  la population du Kasaï reconnait en Joseph Kabila Kabange  la pacification et l’unité du pays.

(Laurent Lukengu /Tshikapa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse