Maniema: MSF démarre des activités médicales à Bikenge

par -
0 1306
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Médecins Sans Frontières (Msf) a démarré des activités médicales à Bikenge, une ville isolée, située en zone minière dans la province du Maniema, en République démocratique du Congo (Rdc).

Pendant la première période du projet les équipes MSF proposent des soins gratuits aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 15 ans, aux victimes de violence sexuelle et aux cas d’urgences chirurgicales. Une fois que le matériel nécessaire sera acheminé, les équipes offriront des soins de santé gratuits à toute la population. Depuis le début des activités le 23 mars 2015, l’équipe a effectué plus de 2150 consultations, 21 interventions chirurgicales d’urgence, et près d’une centaine d’accouchements.

Bikenge se trouve au milieu de la forêt de la province du Maniema, où l’on trouve les indicateurs de santé les plus préoccupants du pays. Les routes qui relient la ville au reste de la région sont extrêmement mauvaises et de nombreux tronçons sont impraticables la plupart de l’année. Depuis la capitale provinciale, Kindu, il faut compter au moins une journée de route pour y arriver. A cause de sa position isolée, de l’absence d’acteurs internationaux et de centres de santé fonctionnels dans la zone, la plupart de la population n’a pas accès à des soins de santé de qualité.

De plus, les activités minières artisanales aggravent une situation sanitaire déjà très inquiétante dans toute la région. Les activités extractives polluent les sources d’eau, créent des eaux stagnantes favorisant la présence de moustiques et produisent de la poussière qui peut entrainer des infections respiratoires. Attirant des personnes de nombreuses provinces environnantes, la surpopulation de la ville et la promiscuité qui en découlent aggravent les conditions de vie de la population et la situation sanitaire. Dans cet environnement les violences sexuelles et les infections liés aux conditions de vie insalubres sont fréquentes. « La présence de MSF dans le centre de santé de Bikenge va faciliter l’accès aux soins de santé de milliers de personnes qui en ont besoin, » explique Michele Telaro, coordinateur de projet à Bikenge. « Ici, nous nous trouvons en plein désert sanitaire – sur des dizaines de kilomètres à la ronde il n’y a quasiment rien en termes de services de santé de qualité. »

A cause de la position isolée du projet et du manque d’acteurs humanitaires dans la région, un travail important a été nécessaire pour sensibiliser la population à la mission d’MSF et pour éviter une perception erronée du travail de l’organisation. Maintenant que les activités ont été lancées, l’image et la compréhension des activités MSF se sont améliorées. Mais il reste beaucoup de travail à faire.

« Quand nous ouvrons un nouveau projet, un travail important doit être fait pour rencontrer la population locale, expliquer qui nous sommes, pourquoi on est là, et comment on pourrait les aider, » raconte Michele. « Il y a tellement peu d’aide humanitaire dans cette région que notre travail est quelque chose de complètement nouveau pour la population. Par conséquent, nous devons mettre deux fois plus d’effort pour gagner leur confiance. »

Le centre de santé de 42 lits est géré par MSF en collaboration avec le ministère de la santé. Les équipes ont mis en place des structures temporaires, dont une salle d’urgence, une pédiatrie, une salle de soins post-opératoires, une maternité, un bloc opératoire, une zone de triage, une pharmacie et 4 salles de consultation. Entre fin 2015 et 2016 un nouveau centre de santé adapté aux besoins de la population sera construit. L’organisation est également en train de réhabiliter une source d’eau pour desservir le centre de santé et la communauté locale.

(Yassa)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse