Maniema : le Japon finance la construction de l’EP Nuru à Kasongo

par -
0 198
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo, M. Hiroshi Karube a procédé, ce vendredi 9 février 2018, à la signature de Contrat de Don pour le Projet intitulé « Construction et Equipement de l’Ecole Primaire NURU dans le Territoire de Kasongo,  Province du Maniema ». Ce, avec M. Dieudonné Kabwende  Koko, Président du Conseil d’Administration de l’Association « Watoto wa baba ».

Ce Projet, signé dans le cadre du Don aux Micro-Projets Locaux contribuant à la sécurité humaine et financé à hauteur de 89.752 dollars américains. Il porte sur la construction d’un bâtiment scolaire et administratif, des latrines ainsi que la fourniture des tables-bancs à l’Ecole Primaire Nuru dans le Territoire de Kasongo, dans la Province du Maniema, une province de l’est de la Rdc.

Dans son allocution, Hiroshi Karube a, de prime abord, félicité l’initiative de l’Association ‘Watoto wa baba’ pour ses diverses activités, notamment dans le domaine de l’éducation, de la santé et de l’agriculture, soucieuse de l’amélioration des conditions de vie de la population de ladite province. Il a également fait remarquer que ce Projet permettra, non seulement de faire progresser l’effectif des élèves, mais aussi d’améliorer l’environnement scolaire et l’accès à l’éducation de base dans ce territoire.

En rappelant que, tout au long de son histoire, le Japon a toujours mis l’accent sur le développement des ressources humaines à travers l’éducation de base et la formation professionnelle, l’ambassadeur a réitéré l’engagement de son pays de continuer à soutenir les projets qui améliorent l’accès aux services sociaux de base à travers l’éducation.

Enfin, M. Karube a sollicité une coopération et une coordination étroite entre les personnes et organes concernés afin que ce Projet s’achève avec succès et devienne un symbole d’amitié entre la République démocratique du Congo et le Japon.

Prenant la parole à son tour, M. Dieudonné Kabwende a déclaré que ce don du Japon revêt le caractère de l’accomplissement d’un long processus qui avait débuté en 2016. Il a rappelé par la suite que son institution, une école agréée islamique, va reconnaître sa renaissance tant pour les enseignants que pour les élèves dont les effectifs vont doubler, voire tripler.

Tout en prenant l’engagement pour un rendez-vous d’inauguration dans les 8 mois comme stipulé dans l’accord, M. Kabwende a salué l’apport général du Japon dans le Maniema, de Kindu à Kasongo en passant par Kalima : « ce qui cadre avec la vision de la révolution de la modernité prônée par le chef de l’Etat congolais », a-t-il conclu.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse