Mani Martin : « Papa Wemba est la source de mon inspiration (…) »

par -
0 404
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Artiste rwandais, Mani Martin est parmi les jeunes musiciens les plus sollicités de la région des Grands Lacs. Avec un album sur le marché « Afro », Mani Martin, s’inspirant de Papa Wemba, compte entamer une tournée africaine au mois d’avril. Dans les lignes qui suivent, l’artiste parle de sa carrière et dévoile son attachement au roi de la rumba.

Que retenir de votre carrière musicale ?

D’abord, je suis Mani Martin et tout d’abord un artiste rwandais qui chante pour la paix et l’amour en Afrique et dans le monde.

Ce qu’il faut retenir de ma carrière,  Je l’ai commencé à l’âge de 4ans à l’école primaire en imitant des chansons que j’ai écouté à la radio. L’un de mes enseignants a découvert en moi le coté artiste. Il me disait que j’avais un talent spécial et m’a conseillé d’aller à l’église.  C’est en 2010 que je suis devenu musicien professionnel avec pas de limites pour partager mes sentiments à travers mes chansons.

Vous avez combien d’albums ?

J’ai eu à produire quatre albums sur le marché et le cinquième qui est sur le marché s’appelle « Afro » ; ça évolue bien. Je le vends sur itunes, Apple, … Au Rwanda, chez nous il n’y pas vraiment la vente des cds mais nous vivons aussi grâce aux publicités.

Quel message avez-vous lors de votre prestation au Festival Amani ?

Pour moi, d’abord le festival n’est là que pour partager le message de la paix.  Entant que jeune rwandais, je sais ce qui se passe dans un pays quand il n’y pas la paix. J’ai donné un autre message de l’espoir aux jeunes, puisqu’il y a toujours une possibilité de changement.

Vous avez interprété Papa Wemba, qu’est ce qu’il représentait pour vous ?

Il a été la source de mon inspiration, puisque j’étais beaucoup influencé par sa musique et congolaise en général.

(Rire…) au Rwanda, il n’y a pas la sapologie. Au fait, c’est lui qui m’a fait découvrir la musique congolaise pour faire la différence entre les musiciens congolais. Avant quand j’étais trop petit je ne savais pas différencier Awilo Longomba, Werrason ; Koffi olomide, et les autres. C’est quand j’ai écouté Papa Wemba que j’ai commencé à faire la différence entre eux. Il m’a beaucoup inspiré et j’aime sa musique puisqu’il y a une influence moderne comme pop, mais il restait toujours avec le goût de la musique congolaise, le goût de la rumba. Donc, il représente pour moi la base de mon inspiration.

Quel est votre calendrier ?

Après le mois d’avril, je dois commencer ma tournée « Afro album Tour». Cette tournée m’emmènera au Kenya, Tanzania, Burundi, Bukavu et Goma… Après ça, je dois aussi voyager pour Scotland pour un projet surplace.

A quand une date à Kinshasa ?

Pour moi il y a des difficultés, c’est simplement parce que je n’ai jamais pensé à ça. Mais ce nouvel album, je dois aussi penser à ça d’abord de collaborer avec un artiste du Congo. J’ai déjà fait une chanson avec Innoss B, mais pour le moment avec mon producteur, on pense vraiment faire un truc avec les artistes de Kinshasa. Pendant mon séjour à Goma, j’ai enregistré une chanson avec Jean Goubald. Ça vient juste de commencer.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse