Mamadou Diallo débloque 2,4 millions de dollars américains pour combattre la rougeole en RDC

par -
0 924
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le coordonnateur humanitaire en République Démocratique du Congo, Mamadou Diallo, vient d’allouer à travers, le fonds commun, 2,4 millions USD pour combattre la rougeole en RDC. Cette information a été diffusée le mercredi 19 août, au cours d’une conférence de presse hebdomadaire des Nations Unies à Kinshasa.

Cette allocation permettra aux agences des Nations Unies et aux Organisations non gouvernementales de fournir des soins pour ceux qui sont atteints de la rougeole et déployés de précautions à prendre contre cette maladie. « J’ai approuvé un financement de 2,4 millions de dollars américains (2,15 millions d’euro) afin d’aider les acteurs humanitaires et gouvernementaux à faire face à l’épidémie de la rougeole », a indiqué le Coordonnateur des actions humanitaire en RDC.

Le bureau des Nations Unies de la coordination  des Affaires humanitaires OCHA, a déclaré que l’épidémie avait fait environ 320 morts et plus de 20 000 cas contaminés de la rougeole.

Pour rappel, le Fonds commun a été institué en 2006 à l’initiative des donateurs humanitaires géré par OCHA, qui vise à fournir un financement flexible et rapide aux besoins humanitaires les plus critiques.

 

La rougeole est une infection due à un virus de la famille des paramyxoviridés, qui se transmet par un contact direct, c’est-à-dire lorsque les malades toussent ou éternuent, par l’air ou sur les surfaces contaminées pendant deux heures, infectant les muqueuses puis se propageant à tout l’organisme.

Signes et symptômes

Le premier signe d’infection est en général une forte fièvre qui apparaît environ dix à douze jours après l’exposition au virus et persiste quatre à sept jours. Au cours de ce stade initial, le tableau peut comporter une rhinorrhée (nez qui coule), la toux, des yeux rouges et larmoyants et de petits points blanchâtres sur la face interne des joues. L’éruption apparaît plusieurs jours plus tard, habituellement sur le visage et le haut du cou.

En trois jours environ, elle progresse pour atteindre les mains et les pieds. Cette maladie persiste cinq à six jours avant de disparaître, il est observé en moyenne quatorze jours  après l’exposition au virus dans un intervalle de sept à dix-huit jours.

La plupart de décès sont dus aux complications de la rougeole. Celle-ci est fréquente avant l’âge de cinq ans ou chez l’adulte de plus de vingt ans. Parmi les complications les plus graves, il est observé des cécités, des encéphalites qui peuvent s’accompagner des diarrhées sévères, des infections auriculaires et des infections respiratoires graves comme la pneumonie.

Certes, les jeunes enfants non vaccinés sont les plus exposés au risque de la rougeole et de complications éventuellement mortelles. Les femmes enceintes qui ne sont pas vaccinées courent également un grand risque. Toutes les personnes qui ne sont pas immunisées, c’est-à-dire qui n’ont jamais reçu le vaccin ou qui n’ont jamais contracté la maladie, sont susceptibles d’être infectées.

 

(Clémence Kilondo/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse