Lutte contre l’insécurité: Poursuite de l’opération «cible » à Barumbu

par -
0 395
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le commissaire  principale de la Police Nationale Congolaise chargée de l’opération « cible », le commandant Tshamala Freddy, a présenté dans la matinée du lundi 28 mai  à la maison communale de Barumbu cinq brigands appelés « kuluneurs ». Ces derniers ont été interceptés grâces à l’opération « cible ». Il s’agit là d’une opération initiée par les autorités locales, en vue d’assurer la sécurité dans les points chauds de la Capitale de la RDC.

A en croire le commandant Tshamala : « cette opération cible nous permet d’aller jusqu’à la source de l’évènement afin d’arrêter ces brigands. C’est une descente sur terrain. Donc on mène des recherches en complicité avec nos antennes qui font des enquêtes sur les jeunes présumés fauteurs des troubles. Dès que nous  avons son adresse complète, on le surprend à la maison le matin ou le soir ».

Et il précise en disant que : « c’est le travail que nous nous sommes entendues de faire pour mettre fin à ces groupes de jeunes brigands appelées kuluna,  afin de sécuriser notre population et leurs biens. Aujourd’hui, nous avons arrêté cinq (5), suite à des plaintes qui ont été déposées par deux victimes. Les trois  premiers brigands, il y’a deux semaines qu’ils avaient ravis l’un de notre la somme de 800 dollars américains. Ce dernier était en tenue civils et c’était pendant la nuit. Cela fait exactement deux semaines passées. C’est grâce à notre  opération cible  que nous avons pu les retrouver pour les arrêter et le présenter à la population ».

Au commandant chargé de l’opération cible de poursuivre que le deuxième groupe était composé de deux « kuluneurs » et ces derniers avaient menacé un motocycliste, en lui arrachant tout son argent et sa moto.

« Assurer la sécurité dans notre environnement c’est le premier souci de tous les jours pour notre population. La population et les chefs des rues doivent collaborer avec la police », tel est le souci du commissaire Tshamala. A cet effet, il déplore le manque de volonté qui se manifeste par certains chefs des rues qui  ne dénoncent pas les adresses correctes de ces garçons brigands, alors qu’ils le connaissent parfois. Il poursuit en expliquant que d’après les enquêtes, ces garçons qui viennent pour troubler l’ordre public sont des anciens de la commune et qui ont quitté des parcelles familiales. Ils reviennent pour voler et faire du désordre se cachant dans des parcelles familiales, sous prétexte d’une visite familiale.

« Dès lors nous commençons à faire des enquêtes, le brigand en question fuit et se dit qu’il n’est pas de la commune. Nous continuons  le travail avec nos propres sources et à travers certains volontiers qui nous permettent d’évoluer et d’instaurer la sécurité dans notre commune », renchéri le commissaire Tshamala. Il poursuit en ces mots : « notre souci c’est de faire le travail enfin de mettre un terme sur ce phénomène kuluna, en complicité bien sûr de la population. Ce, en les dénonçant à la police et de nous faire confiance », a conclu le commissaire Freddy Tshamala.

(Helene Diamona Lelo/stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse