Lutte contre les violences sexuelles: La grande dame britannique a salué les efforts menés par la Rdc

par -
0 1191
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Grande Bretagne salue les efforts de la Rdc

C’est ce qu’a indiqué dans son discours prononcé le lundi 05 octobre dernier à Londres, la très-honorable baronne Anelay of St Johns lors de la réception et présentation officielle de la délégation congolaise conduite Mme Jeanine Mabunda, représentante spéciale du Chef de l’Etat en matière de lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d’enfants. La grande dame britannique a salué les efforts menés par la Rdc dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles. Et d’affirmer que la Rdc a accompli beaucoup de progrès et non des moindres. Elle a de ce fait réitéré le soutien du gouvernement de la Grande Bretagne à la Rdc.

Une délégation de la République démocratique du Congo conduite par la représentante spéciale du Président de la République Joseph Kabila Kabange en matière de lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d’enfants, Mme Jeanine Mabunda, séjourne depuis quelques jours en Grande Bretagne. La délégation échange avec les autorités britanniques pour trois motifs.

Premièrement, assurer que le viol et les crimes de violences sexuelles sont reconnus et traités comme des crimes sérieux de guerre. Deuxièmement, assurer que la réponse aux violences sexuelles dans les conflits est une partie intégrante de nos discussions sur la paix internationale et la sécurité ; et troisièmement, faire avancer le travail de lutte contre les violences sexuelles pour mettre fin à l’impunité des auteurs des crimes sexuels dans les zones de guerre.

Le lundi 05 octobre dernier, cette délégation congolaise a été officiellement reçue par la très-honorable baronne Anelay of St Johns. Celle-ci dans son discours a salué les efforts fournis par la Rd Congo dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles. « Le gouvernement de la Rdc est, bien sûr, un partenaire crucial dans ce travail essentiel. J’ai le plaisir de dire, qu’il a accompli beaucoup de progrès. Non de moindres… », a-t-elle déclaré.

Parmi les réalisations de la Rdc, la très-honorable baronne Anelay of St Johns a cité: la publication de sa stratégie nationale de lutte contre les violences sexuelles ; la mise sur pied d’un plan d’action pour l’armée congolaise ; la nomination par le Président Kabila de Madame Mabunda comme son représentante spéciale en matière de lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d’enfants ; ainsi que les poursuites judiciaires contre les officiers de haut rang de l’armée et le paiement de réparations aux victimes de violences sexuelles liées aux conflits.

Plus de 300 millions de dollars de soutien britannique pour la Rdc

Pour elle, ces étapes sont impressionnantes – montrant l’engagement clair du gouvernement congolais à l’action réelle, pratique. Elle a déclaré que le Royaume-Uni continuera d’être un partenaire de la Rdc dans ce travail – non de moindre, de la lutte contre les violences sexuelles, à travers la formation sur la documentation et l’enquête sur les violences sexuelles dans les zones de conflits – et à travers un financement de 203 millions de livres (plus de 300 millions de dollars) du programmes financé par la coopération britannique en Rdc – qui touchent aux questions complexes qui contribuent aux violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Cependant, a-t-elle conseillé, malgré ces étapes positives, l’on ne peut se verser dans l’autosatisfaction. La baronne Anelay of St Johns a rappelé que depuis les deux sommets de référence (le Sommet Mondial pour mettre fin aux violences sexuelles dans les conflits et le Sommet de filles) organisé en juin et juillet de l’année dernière au Royaume-Uni, l’ONU a rapporté des milliers de nouveaux cas de violences sexuelles – particulièrement dans le Nord-Kivu et la Province Orientale. Les deux sommets et la campagne menée par le Royaume-Uni pour mettre fin aux violences sexuelles dans les zones de conflits – lancée il y a trois ans – étaient juste un point de départ, a-t-elle souligné.

Un nouveau projet en faveur des avocats à Bukavu

Signalons en outre que la très-honorable baronne Anelay of St Johns a, à cette même occasion, annoncé l’appui du Royaume-Uni à un nouveau projet avec TRIAL, organisation mondiale qui aide à mettre fin à l’impunité des crimes internationaux, pour former des avocats à Bukavu sur l’usage du Protocole international pour la documentation et l’enquête sur les violences sexuelles dans les zones de conflits.

A travers ce projet novateur, note la baronne britannique, TRIAL va aider les victimes à avoir accès à la justice nationale et internationale ; à soutenir les avocats pour qu’ils puissent développer et  soumettre des affaires solides ; et former les défenseurs des droits de l’homme. Ceci donnera à ceux qui travaillent avec les victimes des outils dont ils ont besoin pour améliorer la documentation et  la poursuite judiciaire de ces crimes odieux – et assurer que les victimes ont accès à l’appui dont elles ont besoin pour reconstruire leurs vies, a-t-elle renchéri.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse