Lutte contre les violences sexuelles. MDM finance l’hôpital de Panzi

par -
0 681
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans le souci d’améliorer les conditions de vie des agents de l’hôpital de Panzi, l’Ong belge Médecin du monde (Mdm), soutient les salaires de cent quinze collaborateurs du dit hôpital, en prévoyant une assistance de l’ordre de neuf cents quarante milles (940 000) d’euros, dont huit cents mille (800.000) financés par le journal Echo. C’est ce qu’indique médiacongo.net dansa sa livraison d’hier.

Pendant une année, ce financement va servir à soutenir les salaires de cent quinze collaborateurs œuvrant dans l’hôpital sous la direction du Docteur Denis Mukwege.

Ces frais serviront aussi à l’achat des médicaments et du matériel médical dont a besoin ce centre. « L’hôpital a besoin de matériel médical, de médicaments mais aussi de payer les salaires de ses cent quinze(115) collaborateurs pour être en capacité de prendre en charge cent septante(170) victimes de violences par mois », a déclaré Pierre Verbeerren, dans un communiqué publié mardi 21 avril.

Cependant, le directeur de l’Ong, Mr Pierre Verbeeren, s’est déclaré touché par le travail exécuté depuis quinze ans par le Dr Denis Mukwege, qui a reçu le Prix Sakharov au Parlement européen, au cours de l’année dernière.

Signalons que le Dr Denis Mukwenge, médecin congolais est reconnu mondialement comme le réparateur des femmes victimes des violences sexuelles perpétrées par des éléments des forces armées non contrôlés, dont plusieurs viennent de l’étranger encore présents sur le sol congolais.

Dans la prise en charge médicale, l’hôpital de Panzi prévoit également de ses services, de nombreuses séances d’appui psychologiques aux victimes, qui viennent en grand nombre. C’est ainsi que le programme de Médecins du monde qui a débuté au cours de ce mois d’avril, comprendra également une assistance psychologique au profit des membres de l’équipe soignante.

« Le personnel de santé n’est pas épargné sur le plan psychologique : il doit quotidiennement accueillir le récit des horreurs qu’ont subies les femmes. Une psychologue chevronnée formera l’équipe existante des psychologues afin de soutenir tout le personnel », a souligné Mr Fabio Pompetti, responsable des programmes Congo cet Ong.

Pour rappelle, depuis sa création, il y a quinze ans que l’hôpital de Panzi existe, et, a déjà assisté plus de 45.000 survivantes de violences sexuelles.

Cette assistance fournie par l’Ong belge qui apparait comme une bouée de sauvetage, arrive à point nommé car l’année dernière, les services de la Direction générale des impôts avaient infligé des pénalités fiscales sous forme d’un redressement fiscal à cet hôpital sous prétexte qu’il n’a jamais payé les impôts sur les revenus du personnel médical, scientifique et administratif.

Selon la source, c’est ce qui a même provoqué un tollé international provenant non seulement des autres organisations de défense des droits de l’homme mais surtout de toutes les capitales occidentales.

Cette assistance va donner la preuve éclatante que le centre hospitalier de Panzi, crée par un concitoyen congolais, fonctionne dans des bonnes conditions et vient aux secours de victimes des abus sexuels, rencontrées dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

Une initiative privée, que soutient l’Etat congolais, qui apporte une hauteur significative de contribution dans le fonctionnement de cette structure sanitaire, située dans la province du Sud Kivu et dont les services s’étendent même aux ressortissants de pays environnants, dont notamment le Rwanda, l’Ouganda,…

(Clémence Kilondo/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse