Lutte contre les violences basées sur le genre et le VIH-Sida: Le Gouvernement lance le Projet Pilote sur la vulnérabilité des adolescentes et des jeunes femmes

par -
0 436
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Etat Congolais s’engage fermement à conduire le pays à un niveau Zéro sans Sida. C’est dans cette optique qu’a eu lieu le weekend dernier, le lancement du projet pilote portant sur la réduction de la vulnérabilité des adolescentes et des jeunes femmes au VIH en RD Congo. Projet chapeauté par le ministère de la Santé Publique, en Partenariat avec le Fonds Mondial avec un coût global de 2,5 millions de dollars américains. Ce, sous exécution de deux partenaires notamment Le Sanru ainsi que le Cordaid. Et, C’était en deux jours qu’a eu lieu le lancement dudit projet. D’abord au Rotana Hôtel où  une panthère d’officiels et représentants d’autres organisations partenaires ainsi que de la Société Civile ont rehaussé de leur présence à la cérémonie du lancement de ce projet. Le Numéro 1 du secteur de la Santé en Rdc, le Docteur Oly Ilunga Kalenga, qui a procédé au lancement de ce projet pilote, a déclaré que cette initiative marque une nouvelle étape dans la mise en œuvre du programme de lutte contre le VIH/Sida. Le Ministre de la Santé a, à  cet effet martelé sur deux approches qui mettent l’accent sur les activités ludiques des jeunes, mais aussi celle communautaire concernant ce projet. Avant d’exhorter le Programme National de lutte contre le VIH (PNLS), ainsi que toute l’administration de son ministère à veiller scrupuleusement à la mise en œuvre dudit projet. Le Directeur National  du PNLS, Dr Fwamba, a à son tour, retracé le tableau de la situation de la prévalence de cette Pandémie au Pays qui a sensiblement augmenté chez les adolescents et les enfants. C’est ainsi que,  a-t-il affirmé, ce projet procédera par l’approche communautaire dans sa mise en œuvre dénommée « SASA ou maintenant » en Français.

INITIATIVE DUDIT PROJET

En effet, d’après l’EDS 2012-2013 ; La prévalence du VIH a doublé chez les femmes entre 25 et 30 ans. Et l’adolescence ainsi que le début de la vingtaine sont des périodes cruciales pour la prévention du VIH. En outre, les violences basées sur le genre sont très répandues en RDC, particulièrement celles domestiques. Puis, les données disponibles à partir du groupe d’âges entre 15 et 19 ans, montrent que le risque d’être exposé à des violences domestiquent augmente à partir de 20 ans en touchant les femmes issues de toutes les classes sociales, malgré le niveau d’éducation. C’est ce qui rend cette tranche d’âge plus vulnérable face au VIH. Raison pour laquelle le Fonds Mondial, dans sa stratégie de lutte contre les inégalités et barrières liées au genre, a initié ce Projet Pilote qui vise  entre autre : la réduction des violences basées sur le genre en milieu communautaire et scolaire ; l’amélioration de connaissances des adolescentes et jeunes femmes en matière de Santé Sexuelle, reproductive ainsi que de leurs droits humains ; enfin, l’amélioration de l’accès des adolescents, des jeunes femmes et hommes à des services de santé adapté à eux.

Interrogé, Le Regional Manager ainsi que la Responsable du VIH au Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme ont émis le vœu de voir l’augmentation du financement  après les trois années prévues pour ce projet pilote.

Conviée à la cérémonie du lancement, La Ministre du Genre, Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa, s’est dit interpellée face à l’ampleur d’études  qui se basent sur la situation des violences et du VIH/Sida. C’est ainsi qu’elle en appelle à une conjugaison d’efforts pour que cette initiative, d’un investissement rentable, atteigne les objectifs assignés. Tout en promettant de sa disponibilité pour collaborer avec les autres partenaires.

MISE EN OUVRE DU PROJET

Ce projet Pilote va se développer dans deux Provinces notamment Kinshasa et le Kasaï Oriental à travers six zones à savoir : Kintambo, Makala, Kalamu 1 pour Kinshasa et Muya, Diulu et Nzaba pour la deuxième Province.

Et la Sélection des provinces a été faite sur base de la prévalence au VIH de femmes entre 15-24 ans, l’accès géographique et la présence des récipiendaires principaux avec comme approche qui met l’accent  sur la mobilisation communautaire, ainsi que le changement des pratiques sociales afin de diminuer les violences basées sur le genre et la vulnérabilité au VIH. Après évaluation, ce projet pilote pourra s’étendre sur les 34 zones de Santé de Kinshasa ou encore les 516 zones que comptent la RDC.

APPEL A UN ENGAGEMENT MASSIF DES JEUNES

Le deuxième événement marquant  le lancement du Projet Pilote, destiné au public, était organisé au stade Vélodrome de Kintambo où plus d’une centaine de jeunes venus des différents quartiers et commune de la Capitale ont  assisté au grand Show de Musique et danse agrémenté par les artistes congolais notamment Innocent Balume, Robinyo Mundimbu, Anita Mwarabu et Dj Amarula. A travers ce message d’interpellation : Lève ta voix, engage toi contre les violences sexuelles et le VIH/sida chez les adolescents et les jeunes femmes. Le but a été d’obtenir l’engagement massif des principaux acteurs concernés dans cette lutte. C ‘est dans ce cadre que l’assistante en charge des violences sexuelles basée sur le genre et Communication du Cordaid, structure pilotant le projet à Kinshasa a saisi cette opportunité  pour appeler les jeunes à s’engager dans l’action de dénonciation lors d’un cas de viol. Jeannette Kamuisi a déclaré à la presse que les jeunes doivent dénoncer tout acte de violences endéans 72 heures en vue d’une prise en charge rapide. « Les jeunes qui sont l’avenir de notre Nation, doivent savoir que ce projet les concerne et que les violences et le Sida les guettent. D’où ; ils doivent dénoncer tout forme de viol en milieu scolaire ou dans la communauté », a-t-elle poursuivi. Elle a ainsi exhorté les convives à un éveil de conscience et à une implication collective. A noter qu’il existe un système de référencement afin que les jeunes soient pris en charge juridiquement, psychologiquement, socialement et médicalement si et seulement si l’on arrive dans le délai de Soixante-douze heures.

“La Rédaction

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse