Lutte contre le ViH/SIDA: Le RCP présent au Forum des médias à Dakar

par -
0 177
A votre droite, le Secrétaire général du Rcp, Prince-T Yassa B, discutant avec sa consœur béninoise Claire Sacramento à votre gauche
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Réseau de journalistes et communicateurs pour la population et le développement (RCP) présent au Forum des médiassur l’information concernant le « Plan de rattrapage du VIH/SIDA » et les objectifs de développement Durable (ODD) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre,  tenu à Dakar avec l’appui du Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA). Ce forum tenu pendant deux jours, soit du 30 au 31 octobre dernier, avait pour objectif de  renforcer les capacités des professionnels des médias pour plaider et promouvoir le «  Plan de rattrapage » VIH/SIDA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, et l’initiative «  Deux millions de travailleurs communautaires de la santé.

Aussi, pour une trentaine de journalistes en provenance de 25 pays de deux régions du continent, il était question,  selon les organisateurs, de leur permettre de se familiariser avec le « Plan de rattrapage VIH » et son lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD). Représenté par son Secrétaire général, Prince-Taty Yassa Bofekwa, le RCP compte capitaliser l’expérience de Dakar  par des productions médiatiques afin d’accompagner le Gouvernement congolais, la société civile et les bailleurs de fonds  dans l’éradication de cette pandémie.

«  Nous médias, nous avons un travail énorme à réaliser, surtout dans la sensibilisation des populations pour se faire dépister et à rendre visible à travers la presse la disponibilité des services  et de traitement.  Car, le pays a certes accompli des progrès, cependant renferme encore d’énormes défis à relever d’ici 2018 »,  a-t-il indiqué.

Et comme défis que le pays devra relever afin de rester en mesure d’atteindre les objectifs, le Secrétaire général du RCP, a fait savoir que la République démocratique du Congo devra soumettre  jusqu’à 1 millions de femmes enceintes supplémentaires au dépistage du Vih, identifier et traiter 2.934 femmes nouvellement diagnostiquées séropositives. Aussi, le pays devra fournir à  80.000 adultes et enfants supplémentaires un traitement essentiel à leur survie. Ainsi, préconise Prince-Taty YassaBofekwa, « les médias devront accompagner le Gouvernement à relever ces défis avec un  plan de communication réaliste, qui sera élaboré à partir des défis auquel le pays est confronté ».

Selon le Directeur régional de l’ONUSIDA, le Docteur Djibril DIALLO, le «  Plan  de rattrapage » pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre vise à mettre sous traitement 1.2 millions de personnes vivants avec le VIH (PVVIH) supplémentaires d’ici la fin de 2018.  «C’est une étape essentielle pour atteindre l’objectif des 90, 90, 90 d’ici 2020 et mettre fin à l’épidémie d’ici 2030 comme l’ensemble de la communauté internationale s’y est engagée », a-t-il indiqué.

Soulignons que le «  Plan de rattrapage » a été adopté par les chefs d’Etats et de Gouvernements réunis pour Aids Watch africa lors du 29ème sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba le 04 juin de l’année en cours.  Ce document avait également fait l’objet d’un side event lors de la 72ème assemblée générale des Nations unies, où le  Directeur exécutif de l’Onusida, Michel Sidibe avait promu le Plan de rattrapage lors de cette session, présidée par le président ougandais, Yoweri Museveni, en présence de son collègue de la Guinée, Alpha Condée, président en exercice de l’Union africaine.

Le Réseau de journalistes et communicateurs pour la  population et le développement (RCP), créé le 13 mai 2003, membre du Réseau des médias africains de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme (REMASTP), est représenté sur l’ensemble du territoire national. Il a pour missions de mobiliser, sensibiliser la communauté nationale sur les questions de population et leurs impacts sur la vie humaine et sur le développement durable de la République Démocratique du Congo. Aussi de faire le plaidoyer auprès de décideurs pour la prise en compte de ces  questions dans les programmes et politiques de développement du pays. Comme domaines d’intervention, le RCP travaille dans la lutte contre les violences sexuelles, le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme. Aussi sur les questions environnementales, des adolescents, jeunes,  du genre…

(Yassa/Depuis Dakar)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse