Lutte contre le sida: L’Onusida plaide pour le passage à l’échelle de la Ptme

par -
0 669
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Ministre chargée de la Femme, famille et Enfant Lucie Kipele a eu une séance de travail avec le Directeur-pays de l’Onusida, Marc Saba sur des actions concrètes à mettre en œuvre, sous le leadership du Gouvernement congolais, afin de réduire les nouvelles infections à Vih. C’est ce qu’indique un communiqué de presse publié hier.

Un accent particulier est placé sur la Prévention de la Transmission du Vih de la mère à l’enfant, Ptme, pour protéger la santé de la femme enceinte positive et celle de son bébé. Selon l’Onusida, 12.294 femmes enceintes positives ont reçu un traitement antirétroviral en 2014 pour la PTME sur les 23.677 femmes qui ont besoin de ce traitement contre le VIH. Ce chiffre représente 52% de couverture nationale en PTME. Tout en encourageant la RDC d’avoir inscrit la lutte contre le VIH/Sida parmi les actions urgentes, Marc SABA a remercié également le Gouvernement congolais pour une série de bonnes actions visant une génération sans Sida d’ici 2017 notamment la contribution financière à la riposte nationale au VIH. Comme appui à ces initiatives efficaces, il a épinglé la stratégie Fast- Tract (Accélérer) de l’ONUSIDA et sa cible principale qu’est l’Objectif 90-90-90, voies rapides de réduction de nouvelles infections à VIH.

Le Directeur –pays de l’ONUSIDA a sollicité l’implication de la Ministre de la Femme, Famille et Enfant pour la mise en œuvre de cette stratégie afin qu’aucun enfant congolais, né d’une mère séropositive, ne soit porteur du VIH d’ici 2017.

Les deux personnalités ont noté que l’autonomisation des femmes et le respect de leurs droits leur donnent des capacités pour se protéger elles-mêmes contre l’infection à VIH .Et pour celles qui vivent avec le VIH, de surmonter la stigmatisation dont elles sont victimes, d’obtenir un meilleur accès au traitement, aux soins et à un indispensable soutien. Elles ont souhaité, par ailleurs, que soient développées des stratégies et des perspectives en rapport avec l’égalité des sexes et les droits Humains pour établir clairement les liens entre l’épidémie du VIH/SIDA et les facteurs qui la favorisent, tels que la violence à l’égard des femmes, le non-respect de leurs droits juridiques et leur participation limitée au processus de prise de décisions.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse